FC Nantes: Fernando Aristeguieta devrait revenir en janvier au FCN

FOOTBALL Prêté au club de Philadelphie depuis février dernier, l’attaquant nantais a du mal à s’imposer en MLS…

David Phelippeau

— 

Philadelphia Union's Fernando Aristeguieta (18) works the ball around Toronto FC's Jonathan Osorio (21) and Damien Perquis (24) during first-half MLS soccer game action Saturday, Oct. 3, 2015, in Toronto. (Jon Blacker/The Canadian Press via AP) MANDATORY CREDIT/JCB102/949640524236/MANDATORY CREDIT/1510040104
Philadelphia Union's Fernando Aristeguieta (18) works the ball around Toronto FC's Jonathan Osorio (21) and Damien Perquis (24) during first-half MLS soccer game action Saturday, Oct. 3, 2015, in Toronto. (Jon Blacker/The Canadian Press via AP) MANDATORY CREDIT/JCB102/949640524236/MANDATORY CREDIT/1510040104 — Jon Blacker/AP/SIPA

Un petit prêt d’une année et puis revient ? L’attaquant vénézuélien du FCN Fernando Aristeguieta (23 ans), prêté à Philadelphie depuis février dernier, pourrait bien revenir en fin d’année à la Jonelière. Auteur de cinq buts et une passe décisive en une vingtaine de matchs, le Sud-Américain ne devrait pas être conservé à la fin de la période de prêt fin décembre. En clair, le club de Philadelphie (9e au classement sur 10 clubs de MLS) ne s’apprête pas à lever l’option d’achat. Il aurait dû le faire automatiquement s’il occupait le Top 5 de MLS et si Aristeguieta avait mis au moins 10 buts… Deux objectifs impossibles désormais.

A Nantes, Sala et Sigthorsson ont son profil

« S’il faut retourner à Nantes, j’y retournerai avec beaucoup de plaisir », a expliqué, lundi soir, le Vénézuélien, sur les ondes de France Bleu Loire Océan. Aristeguieta affirme pourtant que les dirigeants de Philadelphie sont « contents de lui et qu’ils veulent que je reste ». En réalité, il devrait revenir. Et ça ne sera pas simple pour lui car avec Sigthorsson et Sala, le FC Nantes possède des attaquants au profil quasiment similaire à celui du Vénézuélien. A un an et demi de la fin de son contrat, il pourrait ainsi être encore prêté.