Nantes: Une saisie de 40.000 euros de produits contrefaits chez un particulier

FAITS DIVERS Un homme de 28 ans a été mis en examen, suspecté de se livrer au commerce de contrefaçons sur internet…

G.D.

— 

Illustration d'objets contrefaits
Illustration d'objets contrefaits — A. Gelebart / 20 Minutes

Tout est parti d’une sacoche de luxe exhibé par une personne en garde à vue. Un homme de 28 ans suspecté de commercialiser des objets de contrefaçon sur internet a été interpellé, mercredi, à Nantes, selon Presse Océan.

Repéré grâce aux réseaux sociaux

C’est un gendarme de Saint-Gildas-des-Bois, près de Redon, qui a levé le lièvre en repérant un objet trop beau pour être honnête, lors d’une garde à vue. L’enquête a permis de remonter jusqu’au vendeur via les réseaux sociaux. Avec la perquisition qui s’ensuit.

Plusieurs objets ont été saisis à cette occasion : 230 cartouches de cigarettes d’une valeur de 16.000 euros, des chaussures, des vêtements, des parfums, des sacs, mais aussi des boissons. En tout, environ 40.000 euros de produits contrefaits.

Un prix multiplié par deux ou trois

Le principe était simple : ces produits étaient achetés très bon marché et revendu deux ou trois fois le prix d’achat, selon la police. L’homme a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire. Les contrefaçons doivent être détruites.