FC Nantes: «Il faut que les gens arrêtent de dire qu’on avait moins envie en ce début de saison», glisse Valentin Rongier

INTERVIEW Le milieu de terrain du FC Nantes veut positiver malgré la claque prise (1-4), samedi, contre Paris, et à l’orée d’une semaine cruciale…

David Phelippeau
— 
Le milieu de terrain Valentin Rongier.
Le milieu de terrain Valentin Rongier. — PHILIPPE DESMAZES / AFP

Le costume de la Ligue 1 est de plus en plus à sa taille. Le milieu de terrain Valentin Rongier a été l’un des meilleurs nantais lors de la défaite (1-4) contre Paris, samedi. Et dans le discours, le joueur de 20 ans n’est pas mal non plus.

Que retenez-vous de ce revers (1-4) contre Paris alors que vous meniez 1-0 à la pause ?

Il faut retenir qu’un match, c’est 90 minutes. On a montré deux visages totalement différents, donc ça serait bien d’avoir la même intensité et le même visage sur 90 minutes.

Vous vous êtes rassurés ?

Non, car on a perdu 4-1. Après, on a montré qu’on pouvait être dangereux offensivement. Tout le monde disait que le FCN était inoffensif, or, on a montré en première période qu’on avait des armes et qu’on pouvait faire mal à l’adversaire.

Le classement (17e) vous inquiète ?

C’est bien de ne pas être dans la zone rouge. Il ne faut pas s’affoler. C’est le début de saison. On a affronté de bonnes équipes, mais il faut qu’on se relance à Lille, puis à Nice.

Comment appréhendez-vous ces deux déplacements ?

C’est un test pour nous. Physiquement, on va voir si on est capables d’enchaîner trois matchs. Si on gère bien ces deux rencontres, ça peut relancer la saison qu’on avait bien commencée.

On a retrouvé une équipe pleine d’envie en 1ère période contre Paris… Un peu celle des deux dernières saisons.

Mais ce n’est pas l’envie qui manque depuis le début de la saison. Il faut que les gens arrêtent de dire qu’on avait moins envie. Tout le monde a la volonté de se battre sur le terrain et de réaliser la même chose. La difficulté, c’est qu’on n’arrivait pas à défendre ensemble sur les derniers matchs.

Un petit mot sur cette équipe de Lille que vous allez affronter, mardi soir ?

C’est une bonne équipe même si elle n'a marqué que deux buts depuis le début de la saison. Ils sont supérieurs à nous sur le papier avec leurs joueurs de qualités, mais je pense qu’on est meilleurs qu’eux collectivement. Il y a quelque chose à faire là-bas.