FC Nantes: La Brigade Loire affirme qu'elle n'est pour rien dans l'incident avec le président du PSG

FOOTBALL Samedi soir, la voiture du président du PSG Nasser Al-Khelaïfi a été pris pour cible par des supporters nantais. La Brigade Loire, accusée, se défend et a reçu le soutien de la direction du FCN...

David Phelippeau
— 
Le président du PSG Nasser Al-Khelaifi.
Le président du PSG Nasser Al-Khelaifi. — BEBERT BRUNO/SIPA

Samedi soir, quelques minutes après la fin de la rencontre entre Nantes et le PSG (1-4), le véhicule aux vitres teintées du président parisien Nasser Al-Khelaïfi a été la cible de supporters nantais.

Escortée par deux motards de la police nationale, la voiture a quitté le stade pour rejoindre l’aéroport en empruntant un chemin réservé aux personnes à mobilité réduite. Beaucoup de gens quittaient aussi le stade par cette voie. Quelques supporters (une vingtaine ?) ont alors donné des coups de pied et des coups de poing sur la voiture du président parisien. Des cailloux auraient aussi volé. La voiture a été « légèrement endommagée », selon une source proche du dossier.

Un officier de sécurité a reçu des coups

Toujours selon cette même source, l’officier de sécurité, qui accompagnait Nasser Al-Khelaïfi, serait descendu du véhicule et aurait reçu quelques coups « de personnes cagoulées et avec des capuches, et habillées tout en noir », mais sans gravité. Le véhicule a ensuite repris son chemin et a filé vers l’aéroport. Personne n’a été blessé. Aucune interpellation n’a eu lieu.

On ne sait pas encore si le PSG va porter plainte. Rien ne dit non plus que les auteurs des coups de pied et coups de poing croyaient qu’il s’agissait du véhicule du président du FC Nantes Waldemar Kita, comme le journal Le Parisien l’expliquait ce dimanche matin.

La Brigade Loire se défend

Accusé d’être à l’origine de cet incident, le groupe de supporters de la Brigade Loire a tenu à se défendre. « Quand ça a eu lieu, nous étions en train de ranger le matériel, explique Romain, le porte-parole de la BL. Je serais forcément au courant si c’étaient des membres de mon groupe. Le monde est petit. Le mal est fait. Notre nom est cité partout… Beaucoup confondent la BL [Brigade Loire] et la tribune Loire. C’est ridicule au possible, c’est débile ce qu’ont fait ces mecs. Nous, on récolte les fruits de leur connerie. Cela ne va pas aider à notre image. »

Le FCN soutient la BL

Ce dimanche, la direction du FCN s’est excusée auprès du PSG et a volé au secours de son groupe de supporters en publiant un communiqué sur son site officiel. « La direction du FC Nantes présente ses excuses au président du Paris SG et condamne l’action de quelques individus qui s’en sont pris au véhicule du dirigeant parisien, à la sortie du stade. En revanche, le FC Nantes regrette la stigmatisation à l’encontre des Brigades Loire, en l’absence de témoignages et preuves formelles incriminant l’une des associations du club. »