Le procès des marins du « Winner » touche à sa fin

©2007 20 minutes

— 

Le verdict est ­attendu aujourd'hui, en fin de matinée. De dix-huit à vingt ans de réclusion criminelle ont été requis hier après-midi envers les trois marins du Winner, rejugés en appel à Nantes depuis deux semaines pour un présumé trafic international de cocaïne. « Il s'agissait d'une organisation criminelle tripartite, avec des vendeurs sud-américains, des transporteurs grecs et des acheteurs espagnols », a in­sisté à l'audience l'avocate gé­nérale.

Le cargo avait été arraisonné par la marine nationale en juin 2002 au large des Canaries. Selon l'accusation, il trans­portait près de deux tonnes de cocaïne, mais la majeure partie de la cargaison avait été jetée à la mer. Seuls 80 kg avaient pu être récupérés par les militaires.

armateurs Les trois marins avaient écopé en première instance de dix à vingt années de prison. Les deux armateurs grecs du Winner avaient été condamnés en 2004 à Athènes à la réclusion à perpétuité.