Nantes: La compagnie Volotea veut accélérer sa croissance en 2016

ECONOMIE La compagnie low-cost espagnole va renforcer ses lignes domestiques et créer de nouvelles lignes vers la Croatie et la Grèce...

Frédéric Brenon

— 

Un appareil de la compagnie espagnole Volotea
Un appareil de la compagnie espagnole Volotea — D.Paillard/Aéroport de Lille

A l’image de l’aéroport Nantes-Atlantique, Volotea a connu un « bel été » au départ de Nantes : plus de 267.700 passagers ont été transportés (du 1er avril au 31 août) par la société low-cost espagnole, ce qui laisse espérer une croissance supérieure à 5 % sur l’année 2015 (environ 410.000 passagers transportés), a-t-elle annoncé ce jeudi.

La compagnie, la seule à disposer d’une base à l’aéroport, affirme avoir déjà transporté 1,1 million de voyageurs depuis son arrivée à Nantes-Atlantique en juillet 2012. Elle pèse également à elle seule 47 % de la croissance totale de l’aéroport depuis deux ans.

«L'offre en sièges augmentera d'au moins 20%»

Pour 2016, encouragée par ce trafic « très encourageant » et la baisse du prix du pétrole, Volotea entend accroître son développement. Deux à trois ouvertures de lignes sont envisagées vers des « pays européens porteurs » (Croatie, Grèce), tandis que les lignes domestiques déjà existantes devraient être renforcées (Corse, Strasbourg, Montpellier…).

« L’offre en sièges depuis Nantes augmentera d’au moins 20 %, indique Carlos Munoz, PDG de Volotea. Nous attendons octobre pour confirmer tout ça. Mais on aura de bonnes nouvelles pour les Nantais. »

Première compagnie en nombre de lignes

Avec 21 destinations vers six pays, Volotea est la compagnie proposant le plus de liaisons au départ de Nantes, devant Air France (16) et Transavia (11). Elle n’est en revanche que troisième pour le nombre de passagers transportés depuis Nantes-Atlantique, derrière Air France et Easyjet.

La société espagnole emploie une centaine de personnes à Nantes.