Agression d'une enseignante à Nantes: Un lycéen déféré au parquet des mineurs

FAITS DIVERS Une prof de sport a reçu 21 jours d’ITT après s’être fait frapper par un élève, en plein cours, mardi…

J.U. avec AFP

— 

Nantes, le 17 février 2015, le palais de justice, sur l'île de Nantes
Nantes, le 17 février 2015, le palais de justice, sur l'île de Nantes — Frederic Brenon / 20 Minutes

Il a été déféré ce mercredi après-midi devant le parquet des mineurs de Nantes, après sa garde à vue. Un élève de seconde de 16 ans, scolarisé à Michelet, est soupçonné d’avoir donné, mardi matin, plusieurs coups de pied et un coup de poing au visage de sa professeur d’éducation physique et sportive (EPS) en plein cours de sport, à l’hippodrome du Petit-Port. Celle-ci avait tenté de s’interposer alors qu’une bagarre entre deux jeunes avait éclaté.

Plus de 20 jours d’ITT

L’enseignante, âgée de 39 ans, souffrirait, selon l’inspection d’académie, de douleurs cervicales. Elle a reçu 21 jours d’incapacité totale de travail (ITT) et a déposé plainte, tout comme l’autre lycéen, légèrement blessé, qui a reçu un jour d’ITT.

Un conseil de discipline se réunira prochainement pour décider de la sanction à l’encontre du lycéen. En attendant, le jeune homme est interdit d’accès à l’établissement et risque l’exclusion définitive, a expliqué Philippe Carrière, directeur académique des services de l’Éducation nationale de Loire-Atlantique. Cet « acte totalement inadmissible » reste « un épiphénomène », le lycée professionnel Michelet, qui compte 650 élèves, étant « un établissement calme », a-t-il ajouté.