FC Nantes: «Le musée du FCN va devenir une réalité», explique Philippe Laurent, le chef de projet

FOOTBALL Le FCN envisage de construire un musée à ses couleurs. Aucune date et aucun lieu n'ont encore été fixés...

David Phelippeau

— 

NANTES, le 25/08/2013 Les supporters du FC Nantes lors du match FCN PSG
NANTES, le 25/08/2013 Les supporters du FC Nantes lors du match FCN PSG — Fabrice Elsner

Lundi soir, lors de la soirée de présentation des joueurs aux partenaires, le président Waldemar Kita a dévoilé publiquement son projet de construire un musée sur le club. Son annonce a été faite en présence de Pascal Bolo, élu de la mairie de Nantes…

L’idée trotte dans l’esprit du président Kita depuis plusieurs mois. Et « elle n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd quand il en a reparlé en début d’année 2015 », explique celui qui est devenu le responsable de ce projet, Philippe Laurent. Ce dernier travaille au service commercial du FCN depuis une vingtaine d’années. Il a été « joueur modeste » du club dans les années 70. Lorsque Kita prononce le mot « musée », ça a fait tilt dans la tête de Philippe.

Le FCN lance un appel à la Ville

« J’ai connu six ou sept présidents, jamais aucun n’avait émis l’idée de retracer le passé, l’histoire de notre club. C’est le bon moment. On est en pleine reconstruction. Un patrimoine nous a été transmis, il serait dommage de ne pas le figer. On veut essayer de présenter aux plus jeunes le passé et permettre aux anciens d’y retourner », explique Philippe Laurent.

Le club ne veut pas s’aventurer seul dans ce projet. « Il faut un appui de la ville. Le FCN est un support de communication pour elle. On connaît les Canaris en Europe voire dans le monde entier. Le club et la ville doivent s’inscrire ensemble dans ce projet [sous-entendu financièrement] », explique-t-il, en assurant que « la tendance est positive » concernant la collaboration. « Après, c’est de la politique… »

En janvier 2014, pendant la campagne des municipales, Laurence Garnier, candidate UMP [dans l’opposition désormais], avait promis la création d’un musée du FCN si elle était élue…

En attendant, et pour bien montrer que ce projet ne rentre pas dans la catégorie « effet d’annonces », Philippe Laurent ira visiter le seul musée d’un club de foot en France : Saint-Etienne. Il y rencontrera le créateur, et désormais conservateur, Philippe Gastal. « Il n’y a pas de hasard dans la vie car le FCN joue à Sainté dimanche… » Sa priorité dans les semaines à venir ? « Rassembler ce qui est dispersé. Je lance aussi un appel à tous les supporters, les dirigeants ou anciens dirigeants, joueurs et anciens joueurs pour qu’on remplisse de la plus belle façon le musée. »

Quand ? Et dans quel lieu ?

Vieilles photos, Unes de la presse, images vidéos d’anciens matchs, maillots… Philippe Laurent veut collecter dans un seul lieu tout ce qui a fait l’histoire du club. « J’imagine bien aussi des témoignages en vidéos d’ex dirigeants et ex joueurs.»

Une échéance ? « Il n’y a pas de date encore. Il faut se hâter, mais ne pas se précipiter. Mais, pour moi, ce n’est plus un projet, ça va devenir rapidement une réalité. » Enfin, la question que beaucoup se posent : où pourrait être construit ce musée ? La Beaujoire ? Saupin ? Un lieu dans le centre-ville ? Rien n’est encore acté tant que la ville n’a pas donné son aval, mais Philippe Laurent, lui, déborde d’idées…

SONDAGE. FC Nantes: Où aimeriez-vous voir le musée du FCN ?