FC Nantes: «Jusqu'au dernier jour du mercato, Marseille voulait faire signer Lorik Cana...», explique l'agent de l'Albanais Edvin Murati

FOOTBALL Le président de l’OM Vincent Labrune a fait des pieds et des mains pour enrôler le nouveau défenseur central du FC Nantes…

David Phelippeau

— 

Le nouveau défenseur central du FC Nantes Lorik Cana (ici à droite, sous le maillot de l'Albanie).
Le nouveau défenseur central du FC Nantes Lorik Cana (ici à droite, sous le maillot de l'Albanie). — Darko Vojinovic/AP/SIPA

Le nouveau défenseur du FCN Lorik Cana est arrivé, hier soir, à Nantes. Ce mercredi matin, il a fait la connaissance de ses nouveaux partenaires puis a couru pendant une petite demi-heure en compagnie notamment de son compatriote Ermir Lenjani. Le capitaine de l’Albanie (31 ans) fera son premier entraînement, ce jeudi matin, à la Beaujoire. Une séance qui est à huis clos. Lorik Cana devrait débuter en défense centrale, dimanche (17 h), contre Rennes, à la Beaujoire.

Ce mercredi midi, son représentant, l’ancien joueur du PSG Edvin Murati a révélé que l’Olympique de Marseille avait fait le forcing pour recruter Lorik Cana. Après le revers à Guingamp (2-0), fin août, le président Vincent Labrune a appelé le joueur à plusieurs reprises. « Jusqu’au dernier jour [du mercato], Marseille voulait le faire signer, avoue Murati. Mais, on avait donné notre parole au FCN. »

Labrune a proposé un joueur au FCN en échange de l’abandon du dossier Cana

Labrune a même appelé le président du FCN Waldemar Kita pour qu’il laisse tomber la piste Cana et lui a proposé un joueur en échange… Le président Kita n’a pas lâché Cana, qu’il avait eu quand ce dernier était tout jeune à Lausanne [1995-2000]. « Le président Kita a même dit en rigolant à Lorik : "Tu as commencé le foot avec moi, tu vas le finir avec moi…" », confie Murati.