Saint-Nazaire: La nounou violente condamnée à 18 mois de prison avec sursis

JUSTICE Débordée, l’assistance maternelle donnait des coups aux enfants qu’elle gardait entre 2009 et 2011…

F.B.

— 

Illustration d'un enfant avec un biberon.
Illustration d'un enfant avec un biberon. — CLOSON/ISOPIX/SIPA

Elle donnait des fessées, des coups, tirait les oreilles ou serrait le visage des enfants pour qu’ils se comportent bien. Une assistance maternelle de Saint-Malo-de-Guersac a été condamnée mardi, par le tribunal correctionnel de Saint-Nazaire, à 18 mois de prison avec sursis pour avoir commis des violences récurrentes, entre 2009 et 2011, sur plusieurs garçons et fillettes âgées d'un à deux ans, rapporte Ouest-France et Presse Océan.

Elle aurait agi par fatigue

La nounou, aujourd’hui au chômage, a également écopé d’une interdiction définitive d’exercer et devra dédommager quatre familles à hauteur de 4000 à 4500 euros chacune.

Les jeunes victimes avaient des hématomes sur le corps. Une petite fille de 14 mois souffrait d’un bras cassé. L’assistance maternelle, qui a avoué une partie des faits qui lui étaient reprochés, a expliqué avoir été débordée par le nombre d’enfants sous sa garde et avoir agi par fatigue.