Nantes: A l'université, toujours plus d'étudiants mais à moyens constants

EDUCATION L'établissement attend 38.000 étudiants pour l'année scolaire 2015-2016...

Julie Urbach
A Nantes, le 24/03/2015- Illustration etudiants a l universite, campus du Tertre, devant la fac de lettres
A Nantes, le 24/03/2015- Illustration etudiants a l universite, campus du Tertre, devant la fac de lettres — Julie Urbach / 20 Minutes

Encore plus nombreux. Alors que la rentrée va bientôt sonner pour les étudiants, l’université de Nantes s’apprête à en voir débarquer au moins 38.000 pour l’année 2015-2016, soit plus d’un millier de plus que l’an passé. Si les filières de santé sont toujours les plus demandées, quelque 900 jeunes gens intégreront en première année des études de sciences et techniques. Les langues, troisième discipline la plus choisie, va attirer plus de 800 nouveaux étudiants, presque une centaine de plus qu’en septembre dernier.

Fierté et inquiétude

Pour Olivier Laboux, président de l’université, cette hausse est synonyme de fierté mais aussi d’inquiétude. Car si l’établissement est de plus en plus prisé, avec 10 % d’effectifs en plus depuis 2011, « nous ne sommes pas suivis financièrement par l’Etat », regrette le président. « Alors que des lycées se construisent pour accompagner ce choc démographique, rien n’est prévu par l’Etat pour accompagner ce dynamisme, regrette-t-il. Nous estimons à 4 millions d’euros [sur un budget de 330 millions] ce qu’il nous manque. »

Aussi, comme depuis quelques années, l’établissement a dû procéder à des tirages au sort, comme pour la filière Staps où la demande a été trop forte pour accueillir tout le monde. Le président, qui demande un nouveau système de dotation des établissements, a cependant tenu à rassurer sur la santé financière de l’université, qui a été maîtrisée sur les quatre dernières années.