Pays de la Loire: Une saison estivale qui ravit les professionnels du tourisme

ECONOMIE Trois quarts d'entre eux jugent cet été 2015 satisfaisant, voire très satisfaisant...

Julie Urbach

— 

PORNIC, le 30/08/2011 La plage
PORNIC, le 30/08/2011 La plage — © Fabrice ELSNER

Un bel été pour les Pays de la Loire. Cette année, les vacanciers ont été nombreux sur la côte atlantique et dans les villes de la région à tel point que la saison touristique 2015 apparaît comme très bonne, meilleure que l’an passé. A chaud, 75 % des professionnels du secteur ont même déclaré être satisfaits voire très satisfaits de cette saison, selon le tout récent baromètre de conjoncture touristique. Un enthousiasme jamais atteint depuis les dix derniers étés !

Les six raisons pour lesquelles la France est championne du monde du tourisme

Du monde dans les campings et les restos

Ce bon bilan a d’abord profité au littoral, où les campings ont tiré leur épingle du jeu devant les hôtels et les villages vacances. « Beaucoup de clients ont fui la canicule pour le littoral, note Jean-Christophe Drapeau, président de la fédération régionale de l’hôtellerie de plein air. La fréquentation a été en hausse, avec davantage de courts séjours et toujours plus de réservations de dernière minute ».

Dans les villes aussi, le sentiment est positif. A Nantes, le Voyage à Nantes (qui dévoilera ses chiffres la semaine prochaine) semble avoir attiré encore davantage de touristes dans les rues mais aussi cafés et restaurants. « Il y a maintenant des vraies choses à visiter ici, les gens commencent à le savoir et viennent, confirme-t-on dans un établissement du Bouffay. On est contents de la saison. La terrasse a été pleine tout l’été ! » Pour autant, sur l’ensemble de la région, les restaurateurs font état d’un ticket moyen en baisse.

Les lieux de visite au top

La fréquentation a également été bonne dans les lieux de visite, qui s’inscrivent comme « une réelle composante du séjour », indique Cécile Onillon-Patron, de l’observatoire régional du tourisme. Le Puy du Fou, en Vendée, a d’ores et déjà battu son record de fréquentation avec plus de 2 millions d’entrées. A l’Océarium du Croisic, on confirme cette hausse, avec 15 % de visiteurs supplémentaires pour le mois de juillet. Et pour tous ces sites, les boutiques de souvenirs ont particulièrement bien marché.

Si la clientèle étrangère est de retour, comme les Britanniques aidés par la baisse de l’euro, ce bilan positif repose sur 70 % d’habitants du Grand Ouest et de la région parisienne. Et la saison n’est pas terminée, sauf si le soleil décide vite de se cacher…