L'éléphant va pointer sa trompe

©2007 20 minutes

— 

Un mois après la fête d'inauguration de la biennale Estuaire 2007, des milliers de spectateurs vont de nouveau se rassembler sur le site des anciens chantiers navals, demain, pour assister à la première sortie de l'éléphant géant conçu par l'équipe des Machines de l'Ile. La plupart des Nantais se souviennent encore du pachyderme mécanique de la compagnie Royal de luxe, qui avait fait le spectacle en ville quatre jours durant en mai 2005. L'éléphant qui se montrera au public samedi lui ressemble comme un frère. Pas étonnant puisque son créateur est le même : François Delarozière. Haut de 12 m et pesant près de 45 tonnes, l'animal pourra barrir, souffler, cracher, tout en transportant jusqu'à 35 personnes sur son dos. L'attraction se remettra en marche plusieurs fois par jour, 7 jours sur 7 et ce dès dimanche matin, 10 h (6 € la balade). Installée sous les Nefs réhabilitées, la Galerie des machines, vaste atelier où se construisent d'autres créatures automatisées, ouvrira elle aussi au public à partir de dimanche (6 € la visite).

En attendant, l'éléphant géant sera la seule star demain après-midi. Il prendra vie à 18 h puis se dégourdira les pattes jusqu'à 20 h. Le tout en musique et sous le regard de ses 150 concepteurs réunis. En raison de l'affluence attendue, le pont Anne-de-Bretagne ainsi que les boulevards de la Prairie-au-duc et Léon-Bureau seront fermés à la circulation de 16 h à 22 h.