FC Nantes: Papy Djilobodji toujours en salle d'attente

FOOTBALL Annoncé partant en Turquie, le défenseur sénégalais est pourtant toujours Nantais...

David Phelippeau

— 

Le défenseur central Papy Djilobodji.
Le défenseur central Papy Djilobodji. — JEFFROY GUY/SIPA

Le bras de fer se poursuit entre le défenseur central Papy Djilobodji et le FC Nantes. Le Sénégalais, annoncé partant ce mardi matin, n’est toujours pas parti. A un an de la fin de son contrat, Djilobodji veut absolument faire ses valises. Le club turc de Trabzonspor a fait une offre [autour de 2 millions d'euros], mais trop faible aux yeux de la direction du FCN. « On est très loin d’un accord », a confié, ce mardi midi, Franck Kita, le directeur général délégué. D’autant qu’on a appris qu’un défenseur portugais [Rolando] pourrait s’engager à Trabzonspor… « Si on ne trouve pas d’offres à nos conditions, Djilobodji restera au club », a indiqué Franck Kita.

Waldemar est-il prêt vraiment à le garder et le laisser partir gratuit en janvier ?

« La proposition [de Trabzonspor] est en dessous de ce que l’on souhaite, avait indiqué Waldemar Kita, très en colère après le joueur, au journal L’Equipe, mardi soir. Si ça ne se fait pas, il ne partira pas et il ne jouera pas. » Il y a sans doute une part de bluff dans toutes ces déclarations car Papy Djilobodji sera gratuit et libre en janvier prochain. On voit mal le FCN faire une croix sur un joueur qui possède encore maintenant une valeur marchande.

La direction a laissé sous-entendre qu’il n’était pas certain [en cas de départ de Djilobodji ou non] qu’elle recrute un défenseur central. Une affirmation à prendre avec précaution car le FCN cherche bien à ce poste. Le Colombien Balanta, très apprécié par le staff technique, ne devrait pas venir.