HBC Nantes: «Il leur reste à devenir de très bons professionnels», estime le président Gaël Pelletier

HANDBALL Quatre joueurs, formés au HBC Nantes, sont devenus champions du monde...

David Phelippeau

— 

Au premier rang, Nicolas Tournat, Julien Salmon et Romain Lagarde (de gauche à droite). Au dessus, Florian Delecroix.
Au premier rang, Nicolas Tournat, Julien Salmon et Romain Lagarde (de gauche à droite). Au dessus, Florian Delecroix. — David Phelippeau / 20 Minutes

« Je me dis que ça va être difficile de faire mieux dans l’année prochaine… » Le directeur du centre de formation du HBC Nantes Grégory Cojean n’est pas peu fier. Cet été, quatre produits de la formation nantaise sont devenus champions du monde : Florian Delecroix, Nicolas Tournat, Julien Salmon avec l’équipe de France des moins de 21 ans et Romain Lagarde avec les Bleus, âgés de moins de 19 ans. « C’est assez exceptionnel d’avoir quatre champions du monde, reconnaît Cojean. Cela fait vraiment plaisir et ça donne une bonne image à la formation nantaise. Même si ce n’est pas le but ultime d’être champion du monde - mon job est de les amener à devenir professionnels -, c’est une belle petite récompense. »

Florian Delecroix, MVP de la compétition

Même satisfecit du président nantais Gaël Pelletier. « On est nécessairement fier et content car on a toujours dit qu’on voulait s’appuyer sur le centre de formation. Leur titre ? C’est comme s’ils avaient obtenu leur diplôme avec mention très bien, il leur reste à devenir de très bons professionnels. Et quand on a un diplôme avec mention très bien, on est bien armés. » Pour rappel, Florian Delecroix et Nicolas Tournat ont déjà signé pros et Julien Salmon va le devenir dans un an. Quant à Romain Lagarde, il est encore en formation.

Un des quatre s’est fait particulièrement remarquer. En effet, Florian Delecroix a été élu meilleur arrière droit et MVP des championnats du monde des moins de 21 ans. « J’aurais rigolé si on m’avait dit ça avant la compétition...», s’esclaffe le grand gaillard. Grégory Cojean: «J'espère que ça sera un déclic pour lui car on a envie qu'il prenne sa place dans l'équipe pro du HBCN.»