Concurrence au pied de la lettre

©2007 20 minutes

— 

Il faudra s'y habituer. A partir du lundi 2 juillet, votre facteur préféré ne sera plus forcément le seul à vous livrer le courrier. La société Adrexo, premier opérateur postal privé français, a recruté cinquante « messagers postaux » pour distribuer sur l'agglo les plis de plus de 50 grammes, marché ouvert à la concurrence depuis 2006. « Ils livreront du courrier commercial, le programme télé, l'annuaire... », énumère le PDG d'Adrexo, Frédéric Pons. Selon lui, l'alternative postale présente un réel intérêt. « Nous pouvons réaliser des opérations sur mesure, s'amuse Frédéric Pons. Un client vépéciste nous a déjà demandé d'offrir une rose à ses meilleures clientes lors d'une tournée. »

Afin d'assurer son implantation, l'opérateur s'appuiera sur la « logistique » de l'entreprise nantaise Distrihome, rachetée en janvier dernier, et spécialisée dans la livraison de colis sur tout le territoire. « Le courrier transitera par notre entrepôt de Bouguenais avant d'être dispatché dans les cinq bureaux postaux Adrexo de l'agglomération », explique Jean-Pierre Guédon, PDG de Distrihome. Une organisation réglée comme du papier... à musique.

hexagone A partir de juillet, Adrexo s'attaquera aussi au marché postal de Rennes. L'opérateur est déjà présent à Marseille, Lyon, Lille et en région parisienne. Toulouse et Bordeaux devraient bientôt suivre.