Des « business angels » dans le ciel nantais

©2007 20 minutes

— 

ABAB. Comme Atlantic Business Angels Booster. Cette nouvelle association de « business angels » nantais a été officiellement lancée hier à la chambre de commerce et d'industrie. Elle regroupe déjà cinquante patrons, prêts à investir dans des projets d'entreprise « risqués mais à fort potentiel ». Chacun s'est engagé à investir au moins 15 000 € par an, et l'association ambitionne de faire aboutir « une centaine » de projets en cinq ans.

ABAB se différencie des sociétés de capital-risque. « Ces dernières ont besoin de projets un minimum solides. Elles volent souvent au secours de la victoire », sourit Jean-François Balducchi, directeur général d'Atlanpole, la technopole de Nantes Atlantique, partenaire d'ABAB. Outre leurs fonds, les « business angels » apportent aussi « conseils et expérience » à leurs protégés, ajoute le président de l'association, Luc Michaud : « Il s'agit souvent de dirigeants qui ont revendu après avoir pris part à une start-up. » La nouvelle association est hébergée par la Maison de la création et de la transmission d'entreprise, rue Bisson.