FC Nantes: Ce que 20 Minutes retient d'Olivier Veigneau

FOOTBALL Après quatre ans passés à Nantes, l’ancien capitaine a signé en Turquie…

David Phelippeau
— 
NANTES, le 25/10/2013 Olivier VEIGNEAU joueur du FCN lors du match FC Nantes contre Lille
NANTES, le 25/10/2013 Olivier VEIGNEAU joueur du FCN lors du match FC Nantes contre Lille — FABRICE ELSNER/20MINUTES

Difficile de résumer quatre saisons et plus de cent matchs sous le maillot jaune et vert. 20 Minutes a essayé de ressortir quatre ou cinq moments, faits, déclarations, attitudes, initiatives d’Olivier Veigneau qui vient de s’engager dans un club turc… Un but, un tacle salvateur, un calendrier pour une œuvre caritative, des erreurs bien sûr, mais toujours assumées. Pour 20 minutes, et de manière totalement subjective, Olivier Veigneau, ça restera ça.

>> Le tacle rageur pour un but capital

Ce 4 mars 2013, le FC Nantes s’impose (1-2) dans le temps additionnel à Lens grâce à un but de Pancrate. Un succès indispensable dans la course à la remontée en Ligue 1. A l’origine de la réalisation de l’ancien Parisien, une récupération sur un tacle rageur d’abord puis une passe décisive de Veigneau…

Voir la vidéo à 2’34

>> Les erreurs qui coûtent cher

On ne va pas se le cacher. La saison dernière, Olivier Veigneau a parfois été en grosses difficultés.

Lors de la 5e journée, à Lille (2-0), Veigneau vit un calvaire.

Voir la vidéo

En décembre 2014, il est responsable (en partie) du but vainqueur toulousain (1-2) à la Beaujoire

Voir la vidéo à partir de 2’10

Quelques jours plus tard, il passe à travers de son déplacement au Parc des Princes (2-1) alors que les Canaris avaient ouvert le score par Bedoya. Il est ainsi impliqué sur le deuxième but de Zlatan en concédant une faute sur Lucas, synonyme de coup franc dangereux.

Voir la vidéo

>> Des erreurs oui, mais assumées

Alors que beaucoup de joueurs dribblent la presse les lendemains de défaite, Olivier Veigneau ne s’est jamais dérobé. Quelques heures après la défaite contre Toulouse, durant lequel il n’est pas exempt de tout reproche sur le deuxième but des Violets, il n’hésite pas à s’expliquer…

FC Nantes : Olivier Veigneau avait « les glandes »

>> A l’initiative d’un calendrier pour une œuvre caritative

En fin d’année 2014, Olivier Veigneau a l’idée de réaliser un calendrier avec ses coéquipiers. Les fonds récoltés sont reversés reversé à l’Etablissement de santé pour les enfants et adolescents de Nantes (ESEAN).

FC Nantes : Les Canaris posent pour un calendrier

>> Trois buts dont un qui fait chavirer la Beaujoire

Pendant ces quatre saisons pleines à Nantes [2 en L2 et 2 en L1], le défenseur n’inscrira que 3 buts toutes compétitions offcielles confondues [contre le Bouscat en Coupe de France en 2011-2012, à Lorient en L1 en 2013-2014 et contre Paris en Coupe de la Ligue en 2013-2014]. Ce dernier a marqué les esprits. C’était le 4 février 2014 en 1/2 finale de la Coupe de la Ligue contre le PSG à la Beaujoire… Quelques minutes plus tard, Ibrahimovic douche les espoirs nantais de finale (1-2).