Deux nouveaux ponts sortent de l'eau

©2007 20 minutes

— 

Le conseil communautaire de Nantes métropole s'est réuni vendredi pour la deuxième fois de l'année. Tour d'horizon des principaux dossiers.

? Ponts en vue Le conseil a prononcé la déclaration d'intérêt général pour les deux projets de nouveau franchissement de la Loire. Long de 210 m et doté d'un hauban, le premier pont reliera Malakoff à l'ouest de l'Ile de Nantes. Il sera assez large pour accueillir voitures, piétons, vélos et la ligne 5 de transport en commun (a priori un busway). Long de 300 m, le second rejoindra l'Ile de Nantes au boulevard des Pas-enchantés, à Saint-Sébastien. « Nous créons du maillage inter-quartiers. Nous allons aménager l'Ile de Nantes de telle sorte qu'elle ne soit pas une ligne droite entre les deux ouvrages », précise Patrick Rimbert, premier adjoint au maire. Début des travaux au premier trimestre 2008. Ouverture prévue pour début 2010.

? Le stationnement se développe Sur l'Ile de Nantes, boulevard Léon-Bureau, un parking aérien de 620 places sera mis en service en septembre 2008. Des parkings sont aussi à l'étude sur le site du Tripode (600 places) et sur celui des Fonderies (350 places). Gare sud, le stationnement « courte durée », sous-utilisé, sera réduit au profit du « moyenne et longue durée ». Un parking souterrain de 633 places sera également réalisé sous l'Espace Neptune après sa reconstruction. Quant aux parkings-relais, un nouveau de 300 places ouvrira en septembre à Pont-Rousseau (Rezé), tandis que celui de la porte de Vertou va doubler en capacité (500 places fin 2007).

? Succès du prêt à taux zéro Depuis le lancement de son prêt à taux zéro en septembre 2006, Nantes métropole a déjà accordé 628 prêts. Les jeunes ménages en sont les principaux bénéficiaires et l'investissement moyen est de 140 000 €, en grande majorité pour de l'habitat ancien à Nantes. Le succès du dispositif va obliger la communauté urbaine, qui avance pour l'instant près de 6 millions d'euros par an, à remettre la main à la poche.