Au parc floral, on choisit la rose au pif

©2007 20 minutes

— 

Le parc floral de la Beaujoire a accueilli ce week-end la 9e biennale internationale de la rose parfumée. Vendredi matin, huit parfumeurs du monde entier se sont réunis pour élire les roses les plus odorantes. « Ce concours est le seul en Europe qui ne met en valeur que des roses parfumées. Pour une fois, tous les membres du jury appartiennent au monde du parfum et jugent sur l'odeur », explique Gérald Meylan, président de la fédération mondiale des sociétés des roses. Sur les 35 variétés internationales présentes dans le clos de la roseraie, 25 ont été sélectionnées pour leur qualité botanique avant d'être jugées sur leur senteur. « Les fleurs sont élues sur l'originalité de leur odeur et sa puissance. Les jurés peuvent aussi attribuer des coups de coeur », précise Emmanuel Pavi, ingénieur du service des espaces verts de la ville de Nantes. Sur les quatre variétés primées, deux sont françaises.

Pour la première fois depuis la création de la biennale en 1988, le public a voté pour élire sa rose favorite. Les visiteurs ont aussi pu participer à des visites guidées de la roseraie, animées par des parfumeurs, et apprendre à reconnaître les senteurs de leur fleur préférée.