Un acquitté dans le braquage du Super U

©2007 20 minutes

— 

Attendu vendredi, le verdict n'est finalement tombé que dans la nuit de samedi à dimanche. Des peines de six, dix et quinze ans de prison ont été prononcées à l'encontre de trois des quatre jeunes, jugés la semaine dernière pour le braquage du Super U de Saint-Jacques, en novembre 2004. Dix-sept employés avaient à l'époque été séquestrés et une somme de plus de 45 000 € dérobée. Un quatrième accusé a été acquitté.

Jusqu'au dernier moment, les zones d'ombre ont persisté sur cette affaire. Même l'avocat général, qui a réclamé de six à seize ans de prison pour les quatre accusés, a déclaré « ne pas être sûr d'avoir raison ». « Il n'y a pas une preuve parfaite, il y a une accumulation d'indices », a-t-il souligné.

tirs Le seul accusé qui a reconnu les faits affirme avoir été la cible de coups de feu, vendredi matin, dans son quartier du Clos-Toreau. Alors qu'il comparaissait libre en raison d'un vice de procédure, il a finalement été écroué pour sa sécurité.