EDF: Une centrale nucléaire soupçonnée de pollution volontaire

POLEMIQUE Une enquête a été ouverte sur d'éventuels rejets volontaires de plutonium dans la Loire par la centrale nucléaire de Saint-Laurent-les-Eaux, près de Blois, il y a 35 ans...

G.D. avec AFP

— 

Avis de tempête judiciaire sur EDF.
Avis de tempête judiciaire sur EDF. — M.Libert / 20 Minutes

EDF soupçonné de rejet de plutonium dans la Loire. Le parquet de Blois a ouvert une enquête sur ces éventuels rejets volontaires après un accident survenu en 1980 à la centrale de Saint-Laurent-les-Eaux, annonce l'AFP.

Atteinte à la santé publique

La procureure de la République de Blois, Dominique Puechmaille, a saisi à cet effet l'Autorité de sûreté nucléaire et l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique, a-t-on indiqué à l'AFP, confirmant une information de La Nouvelle République.

L'enquête a été ouverte à la suite d'une plainte de l'association l'Observatoire du nucléaire après des révélations de Canal Plus sur l'accident nucléaire survenu il y a 35 ans, à la centrale de Saint-Laurent-les-Eaux.

Rejet délibéré de matières radioactives

Dans un reportage, diffusé le 4 mai, la chaîne cryptée accusait EDF d'avoir procédé à l'époque au rejet délibéré dans l'environnement des matières radioactives concernées par l'accident, dont du plutonium.

Dans un communiqué, l'Observatoire du nucléaire a "salué" la décision du parquet de Blois, indiquant attendre de l'enquête "la mise au jour précise et détaillée des actes gravissimes commis par EDF".