Rezé: Les anciens abattoirs réduits en miettes

URBANISME Le vaste site industriel situé près de la zone Atout sud disparaît à vue d’œil sous les assauts des pelleteuses…

Frédéric Brenon

— 

Le site des anciens abattoirs de Rezé Lancer le diaporama
Le site des anciens abattoirs de Rezé — FBrenon/20Minutes

Entamée en avril dernier, la démolition des anciens abattoirs de Rezé, le long de la route de Pornic, atteint une phase spectaculaire depuis quelques jours. Les deux bâtiments principaux ont été sérieusement attaqués par les pelleteuses et sont devenus par endroits d’énormes tas de gravats. Il reste toutefois du pain sur la planche puisque le chantier doit se poursuivre jusqu’en novembre. Il faudra ensuite procéder à la dépollution du sol.

Logements, commerces, équipements à la place

Ce site industriel d’une douzaine d’hectares était resté à l’abandon depuis le transfert des abattoirs en 2002. Une longue bataille juridique opposant Nantes métropole et le groupe Banchereau, l’ex-propriétaire, avait bloqué tout projet de transformation, jusqu’à un accord amiable en octobre 2013. La collectivité avait alors pu acquérir 10,5 hectares pour environ 13 millions d’euros.

La destruction des bâtiments préfigure le coup d’envoi de la nouvelle Zac Pirmil-Les Isles. Très ambitieux, le projet consiste à la naissance d’un « nouveau quartier à vivre sur la rive sud en bord Loire où vont se développer logements, commerces, équipements collectifs et bureaux sous la forme d’une ville-nature », explique Nantes métropole..