Loire-Atlantique: Nouvelles cadences et nouvelles fréquences pour le tram-train

TRANSPORTS Les deux lignes Nantes-Clisson et Nantes-Châteaubriant bénéficient d'améliorations pérennes à partir de cette semaine...

Frédéric Brenon

— 

La fréquentation de la ligne Nantes-Châteaubriant (ici à Haluchère) donne satisfaction à ses responsables.
La fréquentation de la ligne Nantes-Châteaubriant (ici à Haluchère) donne satisfaction à ses responsables. — F. Elsner/20 Minutes

Alors que de nombreuses dessertes sont perturbées par des travaux d’été, les deux lignes de tram-train circulant en Loire-Atlantique, elles, musclent leur offre. La liaison Nantes-Clisson, tout d’abord, dispose depuis dimanche d’horaires cadencés. Concrètement : la circulation des trains se fait à horaires fixes et intervalles réguliers. Un changement très attendu qui permet de « faciliter les déplacements et d’assurer des correspondances elles aussi régulières », avance la région Pays de la Loire.

Autre nouveauté : les usagers auront davantage de choix puisque deux circulations par heure en heures de pointe sont désormais proposées. Outre Nantes et Clisson, la ligne, qui fonctionne depuis quatre ans, dessert six gares : Saint-Sébastien Pas-enchantés, Saint-Sébastien Frêne rond, Vertou, La Haye-Fouassière, Le Pallet et Gorges.

Un aller-retour supplémentaire vers Châteaubriant

Autre évolution très attendue, la ligne Nantes-Châteaubriant, quant à elle, bénéficie à partir de ce lundi d’un huitième aller-retour entre les deux terminus (du lundi au vendredi), de façon pérenne. Le temps de parcours est de 67 minutes. La liaison offre par ailleurs 24 allers-retours entre Nantes et Sucé-sur-Erdre et 18 entre Nantes et Nort-sur-Erdre. Ouverte en février 2014, la ligne de tram-train Nantes-Châteaubriant totalise environ 2800 voyages quotidiens par semaine, dont 1400 abonnés. Le taux de ponctualité est passé de 85 % de trains à l’heure en 2014 à 96 % de trains à l’heure au printemps dernier.