FC Nantes: «Avant, j’étais un petit jeune qui essayait d’avoir un peu de temps de jeu», explique Valentin Rongier

INTERVIEW Le milieu de terrain du FC Nantes (20 ans) aborde cette saison dans un tout autre état d'esprit...

David Phelippeau
— 
Le milieu de terrain du FCN Valentin Rongier face à Lorient, la saison dernière.
Le milieu de terrain du FCN Valentin Rongier face à Lorient, la saison dernière. — J.S. Evrard / 20 Minutes

Comme Léo Dubois, le jeune Valentin Rongier a prolongé son contrat d’une année avec le FCN. Il est désormais lié jusqu’en 2018 avec son club formateur. Titulaire lors des trois ultimes matchs de la saison dernière, Rongier aborde l’avenir avec un tout autre état d’esprit.

Prolonger, ça représente quoi ?

C’est une preuve de confiance. Cela montre qu’à chaque fois qu’on travaille, ça paie. J’ai bossé en silence la saison dernière. C’est une sorte de récompense d’avoir fini titulaire en fin de saison et de prolonger mon contrat ici dans mon club de formation.

Comment abordez-vous cette saison ?

Je l’aborde en me disant que je peux avoir ma place. Avant, j’étais un petit jeune qui essayait d’avoir un peu de temps de jeu. Maintenant, dans ma tête, je me dis que je suis comme les autres et que je dois me battre pour être titulaire.

Cela signifie que vous avez modifié votre menu des vacances ?

Je me suis lâché un peu car il le fallait. J’étais resté sérieux pendant une saison. Mais, après ma semaine de vacances, je me suis remis dans le droit chemin. Ça veut dire course à pied, du renforcement, bien manger, ne plus aller dans les fast-foods… J’ai fait de la musculation pour essayer de trouver le bon équilibre : garder ma vivacité et résister dans les duels.

Est-ce le début d’un cycle au FCN ?

Oui, le président Kita et son fils Franck en avaient parlé en fin de saison. Là, ça se ressent. Il y a eu beaucoup de départs malheureusement, des super-mecs. Mais, je pense que c’était important de renouveler l’effectif parce qu’il pouvait y avoir une certaine lassitude. Moi, je ne pouvais pas la connaître, mais je sentais des gens lassés de voir certaines têtes et toujours les mêmes au quotidien. Je pense que ça va faire du bien au groupe de voir les nouveaux mecs arriver et d’en voir certains partir. Cela va donner une nouvelle dynamique.