Nantes: Un appel à parrainage pour financer le projet d'Arbre aux hérons

CULTURE La Jeune chambre économique de Nantes métropole Sud Loire propose aux entreprises de parrainer les 22 branches de la structure monumentale en projet...

Frédéric Brenon

— 

La maquette de l'Arbre aux hérons est exposée à la Galerie des machines.
La maquette de l'Arbre aux hérons est exposée à la Galerie des machines. — F.Brenon /20Minutes

La construction de l’Arbre aux hérons, cette structure métallique monumentale composée de 22 branches végétalisées, n’est pas encore validée politiquement. Mais de plus en plus de Nantais se font entendre pour défendre le projet et inciter les élus à répondre favorablement à l’idée portée par les concepteurs des Machines de l’île.

Parmi ces soutiens, se trouve la Jeune chambre économique (JCE) de Nantes métropole Sud-Loire. Afin de faciliter le financement de cet ambitieux projet estimé à une trentaine de millions d’euros, la JCE a décidé de lancer un appel à partenariat auprès des entreprises. L’objectif est de proposer aux sociétés de parrainer l’un des 22 branches de l’Arbre ou l’un des 40 bancs implantés au pied de l’Arbre, moyennant, évidemment, un soutien financier.

Une branche à son nom et un Club des parrains

« En parrainant l’Arbre aux hérons, chaque entreprise marquera cette œuvre colossale d’une plaque gravée à son effigie à l’entrée de la branche », explique la JCE. La société partenaire « intégrera également le Club des parrains, lui donnant ainsi accès à de nombreux avantages : accès privilégié aux Machines, lancement du chantier, visite en avant-première, invitation aux événements durant la construction, etc... ».

La JCE en est convaincue, le parrainage d’une branche ou d’un banc « est un moyen simple de booster l’image de toute entreprise, tout en soutenant un projet dédié à l’attractivité et à l’innovation de notre territoire ».

En accord avec les concepteurs du projet, la JCE ne « souhaite pas dévoiler publiquement le montant » du ticket de partenariat. « Mais c’est un investissement étalé sur trois ans, largement à portée des entreprises, y compris d’une TPE », assure-t-elle.

35 m de haut, 400 personnes à bord...

Pour rappel, l'Arbre aux hérons serait une structure métallique de 50 m de diamètre, 35 m de haut, laquelle 400 personnes pourraient déambuler en même temps. Elle serait constituée de 22 branches végétalisées reliées par des passerelles, belvédères et insectes mécaniques mobiles. A son sommet, deux hérons embarqueraient des visiteurs pour un vol circulaire à 40 m de haut. D'après ses concepteurs, son ouverture pourrait permettre aux Machines de l'île d'atteindre le cap du million de visiteurs annuels (contre 591.000 entrées payantes en 2014). Les retombées économiques annuelles pour l'économie locale sont évaluées à 35 millions d'euros.