Le poussin s'est installé dans la partie basse du jardin, face à la gare Lancer le diaporama
Le poussin s'est installé dans la partie basse du jardin, face à la gare — J. Urbach/20 Minutes

NATURE

PHOTOS. Nantes: Le poussin est de retour au Jardin des plantes, découvrez les autres nouveautés

L'exposition Claude Ponti est revenue depuis ce week-end avec différentes installations déjantées...

Le revoilà ! Depuis ce week-end, le poussin de Claude Ponti a repris ses quartiers au Jardin des plantes. C’est dans la partie basse, juste en face de l’entrée donnant sur la gare, qu’il s’est cette fois endormi, jusqu’au 20 octobre.

Dans sa valise, posée à côté de lui, l’oiseau a ramené tout un lot de surprises : de nouvelles oeuvres poétiques et déjantées ont fleuri le long des allées, avec lesquelles le public va pouvoir s’amuser tout l’été. « Cette année, dans l’exposition Claude Ponti, tout est jouable ou manipulable ! », explique Romaric Perrocheau, directeur du jardin.

Bulles de savon, pots qui font de la musique, bancs rigolos…

Dimanche, les enfants l’avaient déjà bien compris. Devant l’étrange créature nommée « Sous-fleur », Camille et son frère tournent la manivelle pour laisser s’échapper des bulles de savon. Un peu plus haut, des pots accrochés dans les arbres font de la musique.

Des annonces décalées avec la vraie voix de la SNCF résonnent si l’on appuie sur un bouton. «Message de service : Monsieur le conducteur du train, vous n’êtes pas autorisé à pénétrer avec votre TGV N° 7425 dans l’enceinte du Jardin des Plantes, veuillez retourner sur votre voie. Merci ! », peut-on par exemple entendre.

De nouveaux bancs, comme le très rigolo « Banlançoire », séduisent déjà ceux qui veulent se reposer sans oublier de s’amuser. Et dans l’Orangerie, le millier de coussins brodés de poussins réalisés par les Nantais forment une piscine géante dans laquelle chacun peut sauter ou se prélasser. « Il y aura peut-être des batailles de coussins, sourit Claude Ponti. Les gens s’en serviront avec le plus de plaisir possible ».

Voyage à Nantes: Une piscine géante pleine de coussins (et de poussins) au Jardin des plantes

Dans d'autres parcs

Cette année, la magie des créations de l’auteur est à retrouver dans d’autres parcs nantais. Pour recroiser le Serpicouliflore aux yeux animés, rendez-vous au parc de Procé. A la roseraie de la Beaujoire, vous risquez de tomber sur de sympathiques Potanés.