Nantes: Deux nouveaux appareils IRM pour réduire les délais d'attente

SANTE La région Pays de la Loire est l'une des régions les moins bien dotées en la matière...

Julie Urbach
Une des deux IRM du CHU de Nantes
Une des deux IRM du CHU de Nantes — CHU de Nantes

L’attente pourrait être moins longue pour les patients ayant besoin de passer une IRM. Depuis quelques jours, deux nouveaux appareils sont disponibles au CHU de Nantes : l’un, spécialisé en ostéo-articulaire, est installé à l’Hôtel Dieu. L’autre, dans les pathologies neurologiques, à l’hôpital Nord-Laënnec.

Délais d’attente pour passer une IRM: «La situation est surréaliste en France»

Ces deux équipements, ouverts de 7h à 21h, devraient permettre d'améliorer l’accès aux IRM avec 10.000 patients de plus par an, estime l’hôpital. Le montant d'acquisition, avec travaux d'installation, oscille entre 750.000€ et 1.800.000€ selon l'IRM. 

L'une des régions les moins bien dotées

La région Pays de la Loire était, en 2012, l’une des régions les moins bien dotées en la matière avec 26 appareils. En 2014, il fallait compter plus de 54 jours d’attente dans la région pour passer ce type d’examen.