Nantes: Le point sur l'incendie de la basilique Saint-Donatien et les dégâts

FAITS DIVERS Le feu qui a ravagé la toiture de la basilique Saint-Donatien ce lundi est maîtrisé, mais la voûte menace de s'effondrer...

Frédéric Brenon

— 

A Nantes, le 15 juin 2015- Un violent incendie a frappe la basilique Saint-Donatien, ce lundi
A Nantes, le 15 juin 2015- Un violent incendie a frappe la basilique Saint-Donatien, ce lundi — Frederic Brenon / 20 Minutes

Une centaine de pompiers sont mobilisés depuis ce lundi matin sur l’incendie qui a ravagé la basilique Saint-Donatien à Nantes. De nombreux riverains suivent, avec émotion, les événements. Le point sur la situation en cette fin d’après-midi.

Réactions: «Ça fait mal au cœur, j'ai été baptisé dans cette basilique»

Où en est l’incendie ? Le feu est désormais maîtrisé, expliquent les pompiers sur place. Il n’y a plus de risque de propagation. Les flammes s’étaient diffusées vers 10 h 15 au niveau de la partie arrière de la toiture. Une analyse technique se déroule depuis le début d’après-midi pour évaluer les dommages causés à la structure de l’édifice.

Que s’est-il passé ? Des travaux d’étanchéité sur le toit en ardoise seraient à l’origine du sinistre. Deux couvreurs procédaient à des soudures à l'aide d'un chalumeau sur les chêneaux. Ils ont tenté d'éteindre le départ de feu avec deux extincteurs mais n'y sont pas parvenus, selon la police. Ce sont eux qui ont prévenu les pompiers. Choqués et exposés à la fumée, ils ont été pris en charge par les services de secours. La piste accidentelle est donc privilégiée.

Quelle est l’ampleur des dégâts ? Les trois quarts du toit sont détruits, une grosse partie de la charpente en bois s’est effondrée, notamment au-dessus du chœur. La façade et le clocher ont pu être préservés. Plusieurs pierres sont tombées à l’intérieur de l’édifice, sur du mobilier et sur l’autel, mais les dégâts sont légers, assure le prêtre Michel Bonnet. Les objets de culte et œuvres d’art les plus remarquables ont pu être mis en sécurité. L’orgue, en revanche, est probablement endommagé. Mais la principale inquiétude concerne désormais la voûte en pierre de la basilique, qui a souffert de la chaleur, de l’eau utilisée pour éteindre les flammes et des éléments de charpente qui se sont brisés. Elle pourrait s’effondrer, ce qui alourdirait considérablement l’ampleur de la catastrophe.

>>> Découvrez les images de l’incendie en diaporama

Que va devenir le bâtiment ? Il va rester sous surveillance étroite pendant plusieurs jours. Il faudra d’abord éviter toute reprise de feu, comme cela arrive parfois sur ce type de foyer. Il faudra également sécuriser les lieux afin de prévenir tout effondrement. Il y aura aussi un temps d’expertises, par la justice et les assurances. Les opérations de déblaiement et de nettoyage pourront ensuite débuter. Quant aux travaux, leur durée dépendra de la complexité et du coût des réparations. Mais il y en a probablement pour plusieurs années.

Quelle est l’importance de cet édifice ? Certes moins prestigieuse que la cathédrale Saint-Pierre, Saint-Donatien est tout de même l’une des deux basiliques de Nantes, avec Saint-Nicolas. Le bâtiment n’est pas classé, mais il fait partie des édifices religieux les plus remarquables de la ville. Erigée en 1871, mais réellement achevée en 1889, la basilique est dédiée à saint Donatien et à son frère saint Rogatien, premiers chrétiens nantais, martyrisés à la fin du IIIe siècle. Elle revêt, à ce titre, une haute importance aux yeux de la communauté chrétienne.