FC Nantes: Des tarifs en hausse à la Beaujoire sauf pour les plus jeunes

FOOTBALL Le FC Nantes a communiqué aujourd’hui les prix des abonnements à la Beaujoire pour la saison 2015-2016. La grogne des supporters monte même si les plus jeunes d’entre eux seront avantagés.

Guillaume Leroux

— 

Les jeunes abonnés de la Beaujoire sont les grands bénéficiaires de la grille tarifaire pour la saison 2015-206
Les jeunes abonnés de la Beaujoire sont les grands bénéficiaires de la grille tarifaire pour la saison 2015-206 — FABRICE ELSNER/20MINUTES

Il fallait bien y voir un signe. Pour la première fois, le FC Nantes organisait ce mercredi matin une conférence de presse pour lancer sa campagne d’abonnement pour la saison prochaine. Pas de Waldemar et Franck Kita à l’horizon, mais Eric Chevrier, le directeur commercial du club prêt « à répondre à toutes les questions». Et des questions, il y en a eu tant cette campagne d’abonnements regorge de nouveautés.

Pas de changements en Loire et en Erdre. Les tarifs d’abord, ils n’augmentent (a priori) pas en Loire et Erdre : 190 euros les 19 matches de championnat. «C’était un effort souhaité par le président», précise Eric Chevrier, qui a tenté de justifier ce prix, somme toute quelque peu élevé. «Dix euros par match, je ne trouve pas ça cher. On reproche souvent au FC Nantes d’être le deuxième club de France le plus cher en terme de tarif en tribune populaire (après le PSG, N.D.L.R), mais c’est oublier que nous disposons potentiellement de 13000 places (Loire et Erdre) au tarif le plus bas. Nous sommes le seul club en France dans ce cas.»

En réalité, le stade de Geoffroy-Guichard à Saint-Etienne dispose de près de 9000 places dans chacune de ces tribunes situées derrière but et le réabonnement coûte 145 euros. A Montpellier ou Bordeaux, le réabonnement le moins cher est à 140 euros, à Toulouse, 149 euros, à Nice, 133 euros et à Lille, 144 euros alors que trois de ces clubs (Bordeaux, Nice et Lille) évoluent dans un stade neuf.

Un tarif privilégié pour les moins de 18 ans. Toutefois, et il faut reconnaître au FC Nantes ce mérite, un tarif privilégié sera mis en place pour les moins de 18 ans. En Loire ou Erdre, ils ne payeront cette année que 133 euros la saison. Quand on sait le nombre de mineurs qui fréquentent ces tribunes, c’est un effort non négligeable que le FCN consacre à ces jeunes abonnés. Un effort à minimiser néanmoins puisqu’une partie («entre 1500 et 2000» selon les responsables nantais) des 3900 abonnés de la tribune Loire avait déboursé 152 euros la saison dernière pour se réabonner. Le club avait, à l’époque, souhaité récompenser leur fidélité. Leur activité et leur importance dans les résultats nantais n’ont, cette fois, pas été jugées bonne à saluer. En fonction de leur âge, ils payeront soit 190 euros, soit 133.

Une catégorie or en bas de la tribune Océane. L’autre nouveauté est la création d’une quatrième catégorie tarifaire. Trois blocs de la tribune Océane bas, les plus axiaux (entre 1200 et 1300 places), vont passer en catégorie or. Pour les abonnés de ces trois blocs, «essentiellement des entreprises» assurent les responsables nantais, la note est sévère. L’abonnement passe de 608 à 830 euros ! Avec siège moelleux, champagne et petits fours à volonté ? Que nenni ! «Il n’y aura pas de services en plus. On souhaitait qu’ils puissent stationner sur le parking du Ranzay mais nous n’avons pas eu l’accord de la mairie.»

 

Les abonnés de ces trois blocs auront donc deux possibilités, conserver leur place au risque d’y laisser leurs économies, ou se décaler de quelques mètres pour rentrer dans le tarif Océane bas, qui passe au passage de 608 à 680 euros. Maigre consolation, venir en famille avec femme et enfants ne coûtera pas 830 euros par tête de pipe.

Comme dans toutes les autres tribunes, le club met, en effet, en place un tarif pour les moins de 18 ans (581€) et pour les moins de douze ans accompagnés d’un adulte, sauf en Loire, (415€). «L’idée n’est pas de dégager de la marge, précise Eric Chevrier. Les bénéfices de ces augmentations seront investis dans les moyens d’accès au stade».

Un pack à 130 euros pour les grosses affiches

Parmi les autres nouveautés commerciales pour la saison 2015-2016 figurent la possibilité de régler en trois fois sans frais, la mise en place d’un paiement en carte bancaire aux guichets du stade et l’amélioration de la billetterie en ligne sur le site du club. Le club va également mettre en vente un pack cinq matches. Vendu 130 euros uniquement pour la tribune Loire et limité à 1000 exemplaires, il permettra d’assister aux réceptions de Paris, Marseille, Lyon, Rennes et Saint-Etienne.

 

Un pack cinq matches à 130 euros. Le FC Nantes a, par ailleurs, décidé de suspendre la reconduction automatique des abonnements «pour que nos supporters n’aient pas de mauvaises surprises si les tarifs ont augmenté». Les abonnés de la saison 2014-2015 peuvent se réabonner du samedi 20 au mardi 30 juin. Pour les nouveaux abonnés, il faudra patienter jusqu’au 1er juillet.

Le club, qui a consulté ses abonnés avant de présenter cette grille tarifaire, table sur 9000 abonnés «comme la saison passée». Ne reste plus qu’à voir si ces nouveaux tarifs susciteront l’adhésion des abonnés. A voir la majorité des réactions sur les réseaux sociaux, on peut en douter. D'autant qu'il avaient déjà jugé assez élevés les tarifs de la saison dernière.