Jozan s'attaque au favori Ayrault

©2007 20 minutes

— 

C'est peut-être ici, dans la 3e circonscription de Loire-Atlantique, qu'il y a le moins de suspense. Sur ce territoire, qui compte plus de 87 000 électeurs inscrits à Nantes, Saint-Herblain et six autres communes de l'ouest de l'agglo, Jean-Marc Ay­rault sort vainqueur à chaque fois depuis 1986. Il y a cinq ans, le maire de Nantes et président de Nantes métropole fut même le seul député socialiste élu dès le premier tour. A 57 ans, pour son sixième mandat, il trouvera sur sa route une adversaire qu'il connaît bien : Sophie Jozan (UMP), 51 ans, conseillère régionale et surtout élue d'opposition à la mairie de Nantes. Au centre, Eric Ménard (UDF-MoDem) ne facilitera pas le dessein de Jozan.

Douze autres candidats sont également en lice : Catherine Choquet (Verts), Gilles Bontemps (PCF), Michel Mitermite (NPC), Delphine Vince (LCR), Liliane Olej­niczak (LO), Ahmed Bouar­sia (CEM), Jean-Marc Car­pentier (PSL), Muriel Lalanne (CPNT), Bruno Jarry (LFA), Patricia Rio (MPF), Louis-Armand de Béjarry (FN) et Michelle Pellerin (MNR). « La vraie question, sur cette circonscription, est celle de la mobilisation. Son découpage fait qu'elle est très ancrée à gauche et la popularité d'Ayrault a encore grandi ces dernières années, estime Goulven Bou­dic, maître de conférence en science politique à l'université de Nantes. Jozan, qui n'a pas tiré un trait sur les prochaines municipales, a comme stratégie d'oser aller défier Ayrault. L'objec­tif pour elle sera surtout de le mettre en ballottage. »

rappel En 2002, Jean-Marc Ayrault avait été réélu dès le premier tour avec 50,09 % des voix, devant Jean Baillet (UMP) et Xavier Coste (FN). Près de 36 % d'électeurs s'étaient abstenus.