Pays de la Loire: Le chômage n’a jamais été aussi haut depuis 15 ans

ECONOMIE Fin 2014, 9% des actifs de la région étaient au chômage, selon l'Insee...

Julie Urbach

— 

Illustration agence pole emploi recherche d emploi chomage. Nantes le 16 09 2014. French employment agency Pole Emploi in Nantes on september 16 2014./SALOM-GOMIS_115706/Credit:SEBASTIEN SALOM-GOMIS/SIPA/1409161219
Illustration agence pole emploi recherche d emploi chomage. Nantes le 16 09 2014. French employment agency Pole Emploi in Nantes on september 16 2014./SALOM-GOMIS_115706/Credit:SEBASTIEN SALOM-GOMIS/SIPA/1409161219 — SIPA

Une année morose et un taux de chômage record. Voilà les conclusions de l’Insee dans son bilan économique de la région 2014, dévoilé ce vendredi. S’il reste un certain dynamisme dans les commerces et les services, il est observé un repli global de l’emploi et surtout un taux de chômage de 9 % fin 2014, jamais égalé depuis 15 ans. Le chiffre a augmenté de 0,5 % en un an.

Si la hausse concerne tous les départements, c’est sur le littoral et à l’est de la région que le nombre de demandeurs d’emploi est particulièrement élevé. La Sarthe affiche par exemple un taux de chômage 10,1 %, soit un dixième de plus que la moyenne nationale. Il est de 8,8 % en Loire-Atlantique.

L’une des zones les moins touchées

Les Pays de la Loire reste cependant l’une des régions les moins touchées par le chômage, après l’Auvergne, la Bretagne et Rhône-Alpes qui affichent toutes un taux de 8,9 %.

Nantes, plus grande zone d’emploi de la région, est elle aussi épargnée si l’on regarde les chiffres enregistrés dans d’autres grandes villes. Son taux de chômage (8,4 %) se situe juste après Rennes (8,2 %), mais devant Lyon (9,3 %) et Montpellier (13,7 %).