Nantes: L'UFC Que choisir se mobilise contre les annulations et retards des TER

TRANSPORTS L'association de consommateurs va faire signer une pétition aux usagers ce mardi soir, entre 17h et 19h, en gare de Nantes...

Julie Urbach

— 

MAUVES SUR LOIRE, le 25/11/2013 Un TER entre Nantes et Angers
MAUVES SUR LOIRE, le 25/11/2013 Un TER entre Nantes et Angers — Fabrice Elsner/20MINUTES

Avec 80.000 voyageurs par jour, c’est la 8e région en terme de fréquentation des trains TER… Mais aussi la 8e en matière de ponctualité, et 10e pour le taux d’annulation ! Selon l’UFC-Que choisir, dont les membres se mobilisent en faisant signer une pétition ce soir entre 17h et 19h en gare de Nantes, seuls 91,6 % des trains en Pays de la Loire sont partis et arrivés à destination avec un retard inférieur à six minutes.

« En moyenne, les usagers des TER subissent donc plus de un retard ou annulation par semaine ! », écrit l’UFC-Que choisir. Un chiffre légèrement supérieur à la moyenne nationale (89,5 %), qu’a depuis contesté la SNCF, et qui stagne depuis 10 ans.

Une pétition et une appli

Une situation dénoncée par l’association de consommateurs qui met en avant l’investissement important de la région pour la rénovation du matériel. Pour autant, « les coûts d’exploitation des TER de la région sont les plus bas de France, soit un tiers de moins par rapport à la moyenne du pays. A ce niveau-là, la région Pays de la Loire est exemplaire, elle est aussi l’une des seuls à facturer à la SNCF des malus pour les retards », note Hervé Le Borgne, président de l’UFC Que Choisir des Pays de la Loire.

Pour remédier à la situation, l’association met en ligne la pétition « Payons en fonction de la qualité », à l’attention des candidats aux élections régionales. Elle demande notammentune « modulation automatique du prix des abonnements au TER, qui devra diminuer en cas de retards récurrents sur une ligne ». Des actions en gare de Nantes, notamment, sont prévues pour le mois de juin.