FC Nantes : Bessat et le FCN, c'est fini

INFO «20 MINUTES» Le milieu de terrain, qui était en fin de contrat, n'a pas trouvé d'accord avec la direction pour une prolongation de contrat...

David Phelippeau

— 

NANTES, le 24/11/2013 Vincent BESSAT, lors du match FCN MONACO
NANTES, le 24/11/2013 Vincent BESSAT, lors du match FCN MONACO — F. ELSNER / 20 MINUTES

Son aventure nantaise aura duré 4 ans. Le milieu de terrain Vincent Bessat, qui était en fin de contrat avec le FCN, n’a pas réussi à trouver d’accord avec le président Waldemar Kita. La direction lui avait fait une proposition de prolongation de deux ans avec le même salaire. Le joueur, qui a d’autres propositions plus alléchantes (Bolton, Charlton, Caen et Lorient entre autres), l’a refusée.

Pas d’accord avec le président Kita

« Je pensais que le club aurait pu faire un effort, mais le président ne veut pas ou ne peut pas, vient d’expliquer, ce mardi matin, à 20 Minutes, Vincent Bessat. A l’heure actuelle, j’ai un très bon salaire, mais c’est le même qu’il y a quatre ans. J’ai montré des choses depuis des années qui justifiaient, à mon sens, une revalorisation salariale. Il ne veut pas ou ne peut pas peut-être. J’aurais voulu continuer l’aventure à Nantes. Je vais maintenant être récompensé ailleurs [dans un autre club], mais pas ici. On me propose 3 ans ailleurs avec une revalorisation salariale énorme. J’ai 29 ans, je dois penser à la suite. »

Bessat n’oublie pas le public nantais

Vincent Bessat, très ému, n’est pas près d’oublier son aventure nantaise débutée en 2011 en Ligue 2. « J’ai passé de magnifiques années ici, explique le natif de Lyon, auteur d'un but en L1 en deux saisons avec les Canaris. Ce qui me fait le plus mal c’est de quitter cette ambiance de groupe extraordinaire. » Et forcément, il rend un hommage vibrant aux supporters, qui ont inventé une chanson à son nom [Et Vincent Bessat…].

« Ces supporters extraordinaires vont me manquer. L’hommage qu’ils m’ont rendu lors du dernier match, en chantant mon nom pendant plus de 6 minutes, était incroyable ! Ce sont des moments qui vont rester dans ma mémoire à tout jamais », assure le joueur. Puis, il conclut, avec des trémolos dans la voix : « Nantes va me manquer. Une partie de ma vie reste ici ! »