Nantes: A la SPA, plus de 300 chiens et chats attendent d'être adoptés

SOCIETE Le refuge de associatif de Carquefou ouvre ses portes au public ce week-end pour donner un coup de fouet aux adoptions...

Frédéric Brenon
— 
Des chats à la SPA de Loire-Atlantique., à Carquefou
Des chats à la SPA de Loire-Atlantique., à Carquefou — © Fabrice ELSNER

Pas moins d’une centaine de chats et environ 200 chiens sont actuellement recueillis par la Société protectrice des animaux (SPA) au refuge de la Trémouille à Carquefou. Afin de leur trouver au plus vite une famille d’adoption, l’association ouvre ses portes au public ce samedi et ce dimanche, de 14h à 18h.

« L’objectif est de donner un coup de projecteur sur ces animaux ayant besoin d’un foyer, explique Céline Cadiou, secrétaire de la SPA de Loire-Atlantique. La plupart sont arrivés au refuge après avoir été trouvés en divagation sur la voie publique par la fourrière animale. S’ils n’ont pas été réclamés passé le délai de huit jours ouvrés, ils sont recueillis au refuge où ils seront soignés, stérilisés, vaccinés et identifiés par une puce ou un tatouage. »

Des abandons assumés, ou pas

Certains propriétaires amènent aussi directement leurs animaux à la SPA, en général suite à un décès, des « problèmes familiaux » ou en raison du « vieillissement» du maître. Il y a aussi des abandons non motivés, notamment ceux de chatons nouveau-nés déposés à l’entrée du refuge. Faute de place, la SPA ne peut toutefois pas souvent accueillir les animaux abandonnés. Elle doit alors « trouver des familles d’accueil ou solliciter l’aide d’associations partenaires ».

Plus d’un millier d’adoptions par an

Heureusement, quelque 620 chiens et 650 chats ont pu être adoptés l’an passé. Une démarche en légère progression depuis la mise en ligne des photos et descriptifs des animaux sur le site Internet.

L’adoption coûte de 50 euros, pour un chien de plus de 8 ans, à 200 euros, pour un chiot. Pour les chats, il faut compter entre 90 euros le félin adulte et 120 euros le chaton. Cette dépense, versée sous forme de dons, est déductible des impôts, à raison de 66 % de la somme versée.