Nantes: Les cambriolages en hausse de 20% dans l’agglo, la prévention renforcée

SECURITE Policiers nationaux et municipaux ont monté une opération de sensibilisation commune, qui continue cette semaine lors de rencontres avec les habitants...  

Julie Urbach

— 

Un cambrioleur tente d ouvrir un volet roulant avec un pied de biche. Illustration cambriolage. Nantes. Loire-Atlantique. Pays de la Loire. Le 15 12 2014./SALOM-GOMIS_161203/Credit:SEBASTIEN SALOM-GOMIS/SIPA/1412161619
Un cambrioleur tente d ouvrir un volet roulant avec un pied de biche. Illustration cambriolage. Nantes. Loire-Atlantique. Pays de la Loire. Le 15 12 2014./SALOM-GOMIS_161203/Credit:SEBASTIEN SALOM-GOMIS/SIPA/1412161619 — SIPA

Il suffit de casser un carreau, forcer un volet, ou tout simplement pousser la porte… Chaque jour, dans l’agglomération, plus d’une dizaine de cambriolages (ou tentatives) sont commis. Un chiffre en augmentation de 20 % par rapport à l’année dernière, et qui inquiète les autorités.

« Les cambriolages baissent dans les locaux commerciaux alors qu’ils progressent dans les résidences principales et secondaires, constate Jean-Christophe Bertrand, directeur départemental de la sécurité publique de Loire-Atlantique. Cela signifie que nos concitoyens n’ont pas encore les bons réflexes. »

Des gestes simples

Pour sensibiliser les habitants au phénomène, le chef de la police et l’adjoint au maire Gilles Nicolas en charge de la sécurité ont commencé il y a un mois une série de rencontres avec les habitants, sur les marchés Zola et Talensac. Ces prochains jours, deux rendez-vous sont organisés: ce mardi soir à la maison de quartier Madeleine-Champ de mars à 19h, et lundi 29 juin à la maison de quartier de Bellevue. (Pour les habitants de Saint-Sébastien, rendez-vous en mairie ce jeudi à 19h salle Escall)

« Pour se prémunir des cambriolages, il s’agit en général de bon sens et de gestes simples. Il n’est pas forcément nécessaire d’investir dans des protections électroniques parfois coûteuses », assure Franck Gallard, référent sûreté. Parmi les préconisations des policiers, toujours fermer à clé même lorsque l’on est chez soi, éviter les fenêtres grandes ouvertes, rajouter un verrou si la porte d’entrée est trop fragile…

S’organiser en cas d’absence plus longue

Si ces mesures paraissent évidentes, elles ne sont pourtant pas assez appliquées. « Nous avons arrêté ce week-end plusieurs individus pour des home-jackings, où aucune effraction n’avait été commise ! rapporte Jean-Christophe Bertrand. Bijoux, ordinateurs et véhicules ont été volés, peut-être juste à cause d’une porte ouverte… »

En cas d’absence un peu plus longue, évitez de laisser le courrier s’accumuler dans la boîte aux lettres, ne cachez pas les clés à l’extérieur ou encore ne divulguez pas trop d’informations sur les dates de vos vacances sur les réseaux sociaux. Les habitants peuvent aussi opter pour l’Opération tranquillité vacances, proposée par la police. « Les gens se signalent au commissariat avant leur départ, précise Franck Gallard. En leur absence, une patrouille passera vérifier que tout va bien »