Nantes: Le détenu qui s'était échappé de la maison d'arrêt déjà rattrapé

FAITS DIVERS Le jeune homme, qui purgeait une peine de quatre mois, avait démonté la fenêtre de sa cellule pour s'enfuir...

F.B. avec AFP

— 

NANTES, le 10/05/2012 La nouvelle maison d arret
NANTES, le 10/05/2012 La nouvelle maison d arret — Fabrice ELSNER/20 MINUTES

Un détenu âgé de 26 ans s'est évadé quelques heures du quartier courtes peines de la maison d'arrêt de Nantes dans la nuit de mardi à mercredi. Il a finalement été interpellé, aux environs de 4h30, au domicile de ses parents à Nort-sur-Erdre, à une vingtaine de kilomètres de la prison, selon les gendarmes.

L'homme, qui purgeait une peine de quatre mois pour outrage à magistrat, avait «profité d’un intervalle entre deux rondes pour démonter sa fenêtre (sans barreau), sauter du premier étage, gravir un ou plusieurs grillages selon le cheminement et se volatiliser dans le bois qui borde l’établissement», raconte le syndicat Ufap-Unsa.

Première évasion de ce type

Le détenu était libérable début juillet. Sa compagne a été placée en garde à vue, selon Ouest-France.

Selon l'Ufap-Unsa, il s'agit de «la première évasion par bris de prison» depuis l'ouverture de la nouvelle maison d'arrêt de Nantes, en juin 2012.