Nantes: 3150 km avec un seul litre d'essence, le nouveau record du monde établi par Cityjoule

UNIVERSITE Les étudiants de La Joliverie et de Polytech ont battu ce dimanche le record du monde de la distance parcourue par une citadine électrique avec l'équivalent d'un litre d'essence...

Frédéric Brenon

— 

Les étudiants et professeurs du projet Cityjoule.
Les étudiants et professeurs du projet Cityjoule. — La Joliverie/Evan Forgett

Et un succès de plus pour Cityjoule! Avec 3150 kilomètres parcourus avec l'équivalent d'un seul litre d'essence SP95 (350 km/kWh), le véhicule conçu par le lycée de la Joliverie et l'école d'ingénieurs Polytech Nantes a non seulement remporté le 1er prix du Challenge EducEco disputé ce week-end à Colomiers, mais a, en plus, établi un nouveau record du monde dans la catégorie écocitadine électrique.

«On visait ce record. C'est un très grand bonheur de l'atteindre. Avec un euro d'électricité, on fait 3000 km. Une fois encore, nos jeunes sont allés au bout d'eux-mêmes», se félicite Philippe Maindru, enseignant et responsable du projet à La Joliverie.

80% d'énergie récupérée

La performance réalisée par Cityjoule est d'autant plus impressionnante que le véhicule a récupéré près de 80% de l'énergie consommée grâce à des panneaux solaires installés sur son capot arrière. Soit une distance potentielle totale parcourue de 12.788 km avec l'équivalent d'un litre d'essence!

«On a bénéficié de conditions météorologiques exceptionnelles: aucun nuage, température et vent parfaits. On est presque un véhicule à énergie positive. Je pense que ce record ne sera pas battu», analyse Philippe Maindru.

Prochain record en vue: l'énergie thermique en 2016

Cityjoule détenait déjà le record du monde de la distance parcourue par une écocitadine à hydrogène (1431 km avec l'équivalent d'un litre d'essence en 2013), vient d'établir celui du moteur électrique, et vise désormais celui du moteur à énergie thermique en 2016. «On veut en faire une référence mondiale», indique Philippe Maindru.

Cityjoule, projet sur lequel travail une centaine d'étudiants, participera du 21 au 24 mai à Rotterdam au prestigieux Shell Eco-Marathon dans la catégorie «hydrogène».

Polyjoule également premier

L'autre véhicule défendant les couleurs de l'université de Nantes, Polyjoule, a également remporté son épreuve au Challenge EducEco ce week-end, dans la catégorie «prototype hydrogène». Il n'a toutefois pas battu le record du monde qu'il avait réalisé l'an dernier (6329 km avec un seul litre d'essence). Il participera lui aussi au prochain Shell Eco-marathon avec un moteur fonctionnant, cette fois, au gaz naturel.