FC Nantes: Le coup de poker gagnant de Der Zakarian à Toulouse

FOOTBALL Alors que le FCN était mené et méconnaissable à Toulouse, son entraîneur a changé trois joueurs d'un coup peu avant l'heure de jeu. Et Nantes a égalisé...

Nicolas Stival

— 

La joie nantaise après l'égalisation d'Alejandro Bedoya (à gauche), lors du match de Ligue 1 entre Toulouse et Nantes, le 25 avril 2015.
La joie nantaise après l'égalisation d'Alejandro Bedoya (à gauche), lors du match de Ligue 1 entre Toulouse et Nantes, le 25 avril 2015. — P. Pavani / AFP

«Une première mi-temps catastrophique», «nous étions inexistants»... Michel Der Zakarian n'a pas mâché ses mots à l'issue de la rencontre de Nantes à Toulouse, samedi soir (1-1).

Une semaine après son brillant succès sur Marseille (1-0), le FCN a il est vrai longtemps joué comme un relégable, sur la pelouse d'un TFC en lutte pour son maintien, qui a mené dès la 21e minute, sur un but d'Adrien Regattin.

Et puis, Der Zakarian a tranché. Il a procédé d'un coup à trois remplacements, juste avant l'heure de jeu. «C'est la première fois que cela m'arrive», concède le technicien.

Au revoir les transparents attaquants Johan Audel et Serge Gapké ainsi que le milieu Rémi Gomis, remplacés respectivement par Yacine Bammou, Georges-Kevin Nkoudou et Valentin Rongier. «Est-ce que ce sont les trois changements? En tout cas, l'équipe a bien réagi», se félicite le technicien.

Le capitaine toulousain Jean-Daniel Akpa Akpro confirme: «Les remplaçants leur ont fait du bien. Cela nous a tués.» Bammou a étiré les lignes adverses, Nkoudou a mis le feu sur son aile gauche et le jeune Rongier a apporté de la stabilité au milieu.

Et maintenant, le PSG

En face, les Toulousains ont reculé, et Alejandro Bedoya a profité d'une mauvaise sortie du gardien Ali Ahamada pour offrir un nul longtemps inespéré au FC Nantes. «On ramène un point important pour le maintien, calcule Der Zakarian. 44 points, ça va être suffisant, je pense.» Bien calé à la dixième place de Ligue 1, le FCN peut préparer sans pression le match de gala contre le Paris-Saint-Germain, dimanche.