Michel Hunault sous la bannière UMP

©2007 20 minutes

— 

L'UMP de Loire-Atlantique a rassemblé hier matin à Nantes ses dix candidats pour les législatives du 10 juin, pour donner le coup d'envoi de sa campagne officielle. L'occasion pour le député sortant de la sixième circonscription (Châteaubriant), l'UDF Michel Hunault, de réaffirmer qu'il se rangeait sous la bannière de la majorité présidentielle.

« Je me présente dans le but de participer à la majorité présidentielle, une majorité plurielle, dans le respect des différentes sensibilités. Le gouvernement prouve qu'on peut participer à un combat sans renier son engagement. » Un choix assumé pour le seul candidat du département issu de l'UDF, qu'il explique par la cohérence des premières actions du chef de l'Etat avec le programme de François Bayrou. « Le nouveau Président met autour de la table du Conseil des ministres de différentes sensibilités, il met l'Europe au coeur de son engagement. Et je crois qu'il réalise ce que François Bayrou aurait voulu faire dans le domaine de la cohésion sociale. » Le député castelbriantais, élu sans discontinuer depuis 1993, incite les électeurs UDF à voter utile dès le premier tour des législatives, les assurant que leurs idées ne seront pas étouffées sous le poids de l'UMP. « Le Président nous a dit qu'il souhaite un pôle centriste au sein de la majorité présidentielle. Le gouvernement de François Fillon additionne les complémentarités, ce qui est un gage pour ceux qui hésitent à voter pour la majorité présidentielle dès le premier tour. »

rallié Elu en 2002 sous une étiquette UMP-RPR, Michel Hunault avait ensuite rejoint l'UDF et soutenu Bayrou lors de la dernière élection présidentielle. Depuis le premier tour, il s'est rallié à Sarkozy.