Nantes: Le HBC Nantes jouera à la Trocardière dès cet été

INFO 20 MINUTES C'est officiel, le club de hand de Nantes va quitter le Palais des sports de Beaulieu en fin de saison pour rejoindre la nouvelle salle de la Trocardière car les travaux à Beaulieu débuteront au premier trimestre 2016...

David Phelippeau

— 

La salle de la Trocardière sera prête cet été.
La salle de la Trocardière sera prête cet été. — David Phelippeau / 20minutes

C'est maintenant officiel, le club de hand de Nantes («H») jouera bien à partir de cet été dans la nouvelle salle sportive de la Trocardière, à Rezé. Le «H» et les deux clubs de basket (Hermine de Nantes et Nantes Rezé basket) s'imaginaient tous locataires de cette nouvelle enceinte l'été prochain et étaient en conflit

Les travaux débutent début 2016 à Beaulieu

Pascal Bolopremier adjoint à Nantes et en charge des finances et du sport de haut niveau à Nantes métropole, a confirmé à 20 Minutes Nantes l'information en début d'après-midi. Il explique: «Nous avons le planning des travaux du Palais des sports de Beaulieu [où réside le HBC Nantes], qui conditionnait l'ensemble de notre affaire. Ils débuteront au 1er trimestre 2016, donc au milieu d'une saison sportive. Il n'est donc pas raisonnable de modifier l'usage des salles au milieu d'une saison. On va donc faire comme s'ils avaient débuté cet été [ce qui était initialement prévu au planning], le HBC Nantes ira donc à la Trocardière cet été.» 

Un parquet neuf à Mangin pour le basket

Pour (peut-être) atténuer la déception des deux clubs de basket, locataires de Mangin-Beaulieu, Nantes métropole a décidé «d'améliorer les conditions de travail à Mangin en changeant le parquet car il est dur». Bolo conclut: «Le HBC Nantes débutera donc la saison prochaine à la Trocardière et l'Hermine de Nantes et le Nantes Rezé basket à Mangin sur un parquet neuf.»

Le NRB très déçu par cette décision

Les présidents des différents clubs ont appris la nouvelle ces dernières heures. «On s’attendait à cette décision, surtout si les travaux à Beaulieu commençaient au cours de la prochaine saison, explique Gaël Pelletier, président du HBC Nantes. La Trocardière reste la salle (4 000 places) la plus appropriée par rapport à nos affluences (5 000 spectateurs de moyenne). On va avoir un delta de 1 000 places. On va faire avec.» Hubert Gouriou, le président du Nantes Rezé basket, se montre moins enthousiaste. «Je suis déçu, mais comme les travaux débutent en début d’année 2016, il n’y a pas à polémiquer. Après, je n’aimerais pas apprendre en novembre qu’ils sont reportés... Je serai attentif. A Mangin, il n’y a pas que le parquet qui pose problème. On aimerait des salons VIP dignes de ce nom et des vrais parkings. C’est un frein à notre développement économique.» Contactée, l'Hermine de Nantes n'a pas rappelé.