Nantes: Le bar Le Nid sera d'accès payant à partir de lundi

TOURISME Gratuit depuis juin 2012, l'accès au bar-terrasse situé au 32e étage de la Tour Bretagne coûtera 1 euro à partir du 20 avril...  

Frédéric Brenon

— 

Le 19 juin 2012, installŽ en haut de la tou de Bretagne, le cafŽ le Nid offre une vue sur toute la ville.
Le 19 juin 2012, installŽ en haut de la tou de Bretagne, le cafŽ le Nid offre une vue sur toute la ville. — Fabrice Elsner/20 minutes

A partir de lundi, il faudra payer pour monter au Nid, au sommet de la Tour Bretagne. D’accès gratuit depuis son ouverture il y a trois ans, ce bar-terrasse réclamera désormais 1 euro aux plus de 16 ans pour grimper au 32e étage boire un verre ou simplement profiter de la vue. Une carte permettant un accès illimité à l'année sera également vendue au prix de 3 euros. Une décision prise par le CCO, gestionnaire de l’établissement, afin de faire face aux coûts importants de ce lieu atypique.

Un «droit d'entrée symbolique»

«C’est une décision difficile, mais nécessaire, confie Eric Warin, président du CCO et de la SAS Le Nid Tour Bretagne. La question de l’accès payant s’était posée dès l’ouverture, mais on tenait à rendre le lieu le plus populaire possible. Seulement, à l’usage, on se rend compte que les normes drastiques de la Tour Bretagne imposent des frais de sécurité (personnel spécifique), de maintenance (ascenseur) et de charges de copropriété très importants. De plus, l’accès gratuit était une exception par rapport aux autres sky-bars de notre catégorie. Ce droit d’entrée symbolique nous permettra de ne pas augmenter les tarifs des consommations et de pérenniser notre programmation musicale.»

La majorité des visiteurs ne consomment pas

Le Nid reçoit en moyenne 400.000 visiteurs par an. Seulement, un grand nombre d'entre eux se contentent d'observer le panorama, sans consommer. «En période de vacances, il est évident que la majorité des visiteurs ne consomment pas boissons. Or ils participent, comme les clients du bar, aux dépenses d'ascenseur et de personnel. Ce ticket d'entrée à 1 euro est aussi une manière d'apporter une certaine équité dans la répercussion des charges», estime Eric Warin.

«L'un des cinq lieux les plus visités de la ville»

Véritable succès populaire, Le Nid s'est imposé depuis trois ans comme l'une des étapes touristiques incontournables de la Cité des ducs. «A coup sûr, il fait partie des cinq lieux les plus visités de la ville, est convaincu Eric Warin. Il a permis de modifier l'image négative que les Nantais avaient de la Tour Bretagne.»

A Paris, l'accès au 6e étage du Centre Pompidou coûte 3 euros, quand celui du 56e étage de la Tour Montparnasse revient à 15 euros. A Lyon, Marseille ou Lille, l'accès aux plus hautes tours est réservé aux clients d'hôtels ou de restaurants.