Nantes: Le «Cla de rire» se relance pour rassembler de nouveau autour de l'humour

INITIATIVE Le club, qui a pour objectif de promouvoir l'humour, avait été créé il y a 25 ans. Pour sa renaissance, ses membres ont reçu la visite de Philippe Gildas...

Julie Urbach

— 

Philippe Gildas était à Nantes ce jeudi en compagnie des membres du Cla et de son président Jean Amyot d’Inville (à gauche)
Philippe Gildas était à Nantes ce jeudi en compagnie des membres du Cla et de son président Jean Amyot d’Inville (à gauche) — J. Urbach/20 Minutes

Favoriser le rire, mais aussi l’humour et l’optimisme. Tel est l’objectif du Cla (club de Loire-Atlantique) de rire, qui a décidé de relancer ses activités sept ans après sa disparition. Pour son premier événement ce jeudi, Philippe Gildas, journaliste emblématique de l’émission Nulle part ailleurs sur Canal+, a répondu à l’invitation de Jean Amyot d’Inville, qui a repris les rênes de ce collectif original.

Une quarantaine d’adhérents ont ainsi pu échanger avec lui, ce midi à Nantes, avant une séance de dédicaces à la librairie Coiffard. «Philippe est un homme optimiste, un journaliste qui ne cherche pas à embêter les gens, explique Jean Amyot d’Inville. Il colle à notre état d’esprit: celui de rire sans méchanceté.» Ce soir, à 19h, il participera à l’Heure H, une nouvelle émission mensuelle créée par le Cla et diffusée sur Sun Radio.

D'autres rencontres

Différentes personnalités ont déjà annoncé leur participation future au Cla comme Dominique Raimbourg pour une journée autour de Bourvil ou encore Michel Germain, qui traitera du thème «Rire d’Internet et sur Internet». «L’humour nous permet de vivre mieux, estime Noelle Menard, une adhérente du club. C’est aussi important que d’avoir des grandes idées!»

L'association organisera aussi à l'automne sa cérémonie de remise des «Eclats». Mais rire et partager cet état d’esprit jovial a tout de même un prix: 44euros l’adhésion valable pour deux personnes (et deux invités).