Pays de la Loire: Un fusil à pompe et 60 autres armes de guerre saisis chez des particuliers

FAITS DIVERS La gendarmerie de Pornic vient de révéler avoir saisi des dizaines de fusils et armes de poings d'époque en état de marche, en Loire-Atlantique et en Vendée...  

Julie Urbach

— 

61 armes de guerre ont été saisies
61 armes de guerre ont été saisies — Gendarmerie de Pornic

Un fusil à pompe, des pistolets mitrailleurs de la seconde guerre mondiale, une grenade... Dans le cadre de la lutte contre le trafic illégal d'armes, la compagnie de gendarmerie de Pornic vient de dévoiler avoir mis la main sur un sacré butin.

Après deux ans d'enquête et deux vagues de perquisitions, ce sont au total 61 armes de guerre (catégories A et B) des forces armées françaises et étrangères, en état de fonctionnement, qui ont été saisies chez 36 habitants de Loire-Atlantique et de Vendée.

Des collectionneurs passionnés d'armes

Si ces armes sont d'une dangerosité avérée, «il ne s'agit pas d'une affaire de grand banditisme, mais de collectionneurs passionnés d'armes à feu», indique le commandant de gendarmerie de Pornic Eric Desse. Les individus mis en cause dans l'affaire ont tous le point commun d'être ou d'avoir été adhérents au club de tir de Saint-Michel-Chef-Chef. Le parquet de Saint-Nazaire a été saisi.