FC Nantes: Nicolas Ouédec, pas tendre avec Marcel Desailly

FOOTBALL Dans un long entretien à So Foot, l'ancien attaquant du FCN Nicolas Ouédec allume Didier Deschamps mais surtout Marcel Desailly...

David Phelippeau

— 

L'attaquant Nicolas Ouédec en octobre 1994.
L'attaquant Nicolas Ouédec en octobre 1994. — FRANK PERRY / AFP

Il ne mâche pas ses mots. So Foot du mois d'avril, à l'occasion des 20 ans du titre du FCN de 1995, publie un long entretien avec Reynald Pedros, Patrice Loko et Nicolas Ouédec. Le dernier a la dent dure contre l'actuel sélectionneur des Bleus Didier Deschamps mais surtout contre Marcel Desailly - tous deux anciens Canaris aussi. Nicolas Ouédec raconte des épisodes qui sont intervenus lorsqu'il évoluait en Bleu avec ces deux joueurs. «En équipe de France, quand tu ne rentres pas dans le moule de certains, c'est fini. Et à l'époque, il y avait des moules: le microcosme Blanc, Deschamps, Desailly. Les cadors, les bras droits de Jacquet. Si tu n'étais pas copain avec eux... C'est  comme ça. Et ce n'était pas du tout mon style de lécher des culs. Desailly et Deschamps étaient jaloux de notre réussite à Nantes [il parle du FCN champion de France en 1995].»

On les a éclipsés, estime Ouédec

Alors que Pedros atténue un peu les critiques vis-à-vis de Didier Deschamps, Ouédec en remet une couche. «Ils (Desailly et Deschamps) parlent rarement de leur passage nantais, dit-il à So Foot. Ils n'ont rien gagné avec Nantes, et ils avaient les glandes. Bon, ils ont tout gagné ensuite, mais il faut remettre dans le contexte de l'époque. Nantes, c'est leur ville à eux aussi. Ils ont été formés ici, comme nous. Mais nous [génération de 1995], on les a éclipsés.»