Nantes: On a visité le «Loire Princesse», le bateau-hôtel prêt à naviguer sur la Loire

CROISIERE Inauguré ce jeudi, le nouveau navire fluvial de CroisiEurope partira samedi pour son premier voyage...

Julie Urbach

— 

Le Loire Princesse Lancer le diaporama
Le Loire Princesse — J. Urbach/20 Minutes

C’est une nouvelle façon de découvrir les bords de Loire. Le Loire Princesse, ce navire fluvial commandé par l’armateur strasbourgeois CroisiEurope et construit aux chantiers navals STX de Saint-Nazaire, est prêt.

Inauguré au ponton des chantiers à Nantes ce jeudi, il naviguera entre la Cité des ducs et Angers, pour des croisières de six à huit jours. Samedi, il partira pour son tout premier voyage et mettra le cap vers Ancenis, puis Bouchemaine, avec ses 96 premiers passagers et les 26 membres de l’équipage. Les croisiéristes profiteront d’excursions à Saumur ou dans les châteaux de la Loire, pour un tarif à partir de 1.379 euros pour 8 jours.

Toutes les cabines ont vue sur Loire

Le bateau, de 90 mètres de long, dispose de 48 cabines, un salon bar, une salle de restaurant et un pont équipé de transats. «Le confort est équivalent à du 3-4 étoiles, indique Hervé Monet, le directeur de croisière. L’originalité est que toutes les cabines, même les 18 qui n’ont pas de terrasse, ont vue sur la Loire avec les lits tournés vers le fleuve.»

Conçu pour naviguer par de faibles profondeurs d’eau et à une vitesse de 15 km/h, le Loire Princesse est équipé de roues à aubes à propulsion et affiche un faible tirant d’eau (70cm). Une prouesse technique conçue par Neopolia, un groupement d’industriels des Pays de la Loire, qui a d’ailleurs déjà reçu une autre commande de CroisiEurope pour un bâteau-hôtel qui naviguera sur l’Elbe. Un sistership du Loire Princesse pourrait voir le jour, alors qu'un certain nombre de dates affichent déjà complet pour les prochains mois.