Grève à Radio France: Des salariés de France Bleu Loire Océan interpellent les parlementaires

SOCIAL Les programmes de la station sont perturbés depuis 12 jours, en raison d'un mouvement de grève...

Julie Urbach
— 
Les locaux de France Bleu Loire Océan, sur l'île de Nantes
Les locaux de France Bleu Loire Océan, sur l'île de Nantes — J. urbach/20 Minutes

A la place de la matinale, les auditeurs de France Bleu Loire Océan ont dû se contenter de musique ce matin. Depuis le 19 mars dernier, l'antenne est perturbée: des salariés de la quatrième radio la plus écoutée sur l’agglomération nantaise sont en grève, dans le cadre du mouvement intersyndical à Radio France.

VIDEO. Radio France: Tout comprendre sur la grève

Une lettre ouverte a été envoyée ce lundi aux parlementaires, partis politiques, mais aussi aux auditeurs et auditrices du département, afin de donner des explications sur «ce mouvement historique» et de demander leur soutien. Le personnel, qui craint des suppressions de postes «massives», y dénonce aussi une situation financière critique, l’Etat «n’ayant pas honoré 87 millions et demi d’euros promis à Radio France sur la période 2010-2014».

Disparition de la micro-locale en Vendée

«La proximité, notre raison d’être, est en danger», ajoutent les salariés mobilisés, qui viennent de créer le collectif «Fronde Bleu Loire Océan». «Nous constatons ainsi sur France Bleu la mise en place de programmes communs à des antennes éloignées géographiquement. Nos inquiétudes sont renforcées par la disparition au mois de juin de la micro-locale en Vendée (6 salarié-es basé-es actuellement à La Roche-sur-Yon)», indiquent-ils.

Alors que les discussions ont repris mais restent infructueuses, la grève est reconduite ce mardi pour un 13e jour, a-t-on appris cet après-midi.