Nantes: Match de la peur ce soir pour les volleyeurs du NRM

VOLLEY-BALL A égalité de points avec le premier relégable, les Nanto-Rezéens n'ont que deux matchs, dont celui de ce soir à Toulouse, pour éviter la descente en Ligue B. L'ultime rencontre se jouera contre le leader Paris...

Frédéric Brenon

— 

 Martin DEMAR, l'entraineur du NRVM veut croire au maintien
Martin DEMAR, l'entraineur du NRVM veut croire au maintien — FABRICE ELSNER/20 MINUTES

Actuellement 12e sur 14 de Ligue A, les volleyeurs du Nantes-Rezé métropole (NRM) jouent leur survie sur leurs deux prochains (et derniers) matches de championnat. Pour l'heure, les Nanto-Reéens totalisent le même nombre de points que Narbonne, 13e au classement et premier relégable, les deux dernières places du championnat étant synonymes de descente en Ligue B. Autant dire que la pression est au rendez-vous avant d'affronter ce vendredi soir, Toulouse (8e), dans sa salle.

Après Toulouse, Paris, le leader

«Notre avenir est entre nos mains. Toulouse est une très belle équipe, très difficile à jouer chez elle. A nous de donner le maximum pour aller chercher cette victoire», confie Martin Demar, coach du NRM, dans Ouest-France.

A défaut d'un résultat favorable dès ce soir, l'avenir du NRM, qui a accédé à la Ligue A en 2010/2011, pourrait se jouer lors de l'ultime rencontre, le 4 avril à domicile, face à Paris, leader au classement. Un succès à Toulouse faciliterait donc grandement la tâche des Nanto-Rezéens.