Mémoire vive avant Mémorial

©2007 20 minutes

— 

L'ancienne capitale

négrière se souvient. Pour la deuxième année consécutive, Nantes a célébré hier la commémoration de l'abolition de l'esclavage. Les cérémonies ont eu lieu sur la passerelle Schoelcher, en face du palais de justice. Des fleurs ont été jetées à l'eau, puis une minute de silence

a été respectée.

Au même endroit, entre la passerelle et le pont Anne-de-Bretagne, devrait voir

le jour dans deux ans un « Mémorial ». Les études

de maîtrise d'oeuvre vont être terminées en juillet prochain.