Consternation dans les salons de l'Hôtel de ville de Nantes

PRESIDENTIELLE Ségolène Royal est arrivée en tête dans la ville avec 56,61% des suffrages...

— 

L'élection de Nicolas Sarkozy a été accueillie dimanche soir avec consternation dans les salons de l'Hôtel de ville de Nantes (Loire-Atlantique), où le public pouvait suivre en direct les résultats du scrutin à la télévision.

«Qu'est-ce qu'on n'a pas fait de bien?»

«Mais qu'est-ce qu'on n'a pas fait de bien?», se lamente Nicolas Lauglé, 37 ans, adhérent communiste qui a «voté Ségolène Royal dès le premier tour». «On s'attendait à ce résultat, mais on espérait encore», soupire son ami David Stéphan, 38 ans, intérimaire chez un équipementier automobile à Carquefou.

«Si Nicolas Sarkozy a gagné, c'est parce que la France est vieille», tranche Farida Benali, 29 ans, militante socialiste. «Ces gens-là n'ont pas compris ce que Sarko allait faire à leurs enfants. Chirac ne l'a peut-être pas fait, mais lui va envoyer nos militaires en Irak ! Quand ils seront morts, ses électeurs ne voteront plus pour lui, mais ce sera déjà trop tard.»

«Hyper en colère»

Employée dans la fonction territoriale, la jeune femme estime «avoir perdu une bataille, mais pas perdu la guerre». «Maintenant, il va falloir lui faire barrage aux législatives», martèle-t-elle, «hyper en colère».

Ségolène Royal est arrivée en tête à Nantes au second tour de l'élection présidentielle, avec 56,61% des suffrages exprimés. Nicolas Sarkozy en a récolté 43,39%, selon les chiffres communiqués par la mairie de Nantes.